Menu

Avec l’Usine Extraordinaire… L’industrie veut faire rêver les jeunes


           



Du 14 au 16 novembre prochain, la 2e édition de l’Usine Extraordinaire s’installera sur l’esplanade du J4, à côté du Mucem. Objectif de cet événement national ?  Réconcilier les Français avec l’industrie.

Amener le grand public et notamment les jeunes  à « changer d’idée sur l’usine », tel est le but de cette grande manifestation initiée en novembre 2018 à Paris, au Grand Palais (40 500 visiteurs dont 13 000 collégiens et lycéens venus de toute la France). Pour sa deuxième édition, l’Usine Extraordinaire portée par la Fondation Agir contre l’exclusion (FACE), s’amarrera au bord de la mer. «  L’an dernier, en participant à l’événement à Paris, on rêvait que cela puisse se faire à Marseille.  Ce pari un peu fou a été rendu possible  grâce  au partenariat avec Industries Méditerranée qui regroupe l’ensemble des fédérations industrielles », explique Thierry Chaumont, président de l’UIMM Alpes Méditerranée et vice-président de  cette 2e édition. 

De son côté, Bruno Grandjean, président de la fondation l’Usine Extraordinaire détaille les motivations à l’origine du projet : «  Pour les Français,  l’image de l’industrie, c’est Germinal, etc. Mais, avec les nouvelles technologies, le numérique, les usines sont modernes, connectées, l’industrie s’est réinventée ». Pour le faire savoir, rien de tel qu’un grand événement culturel gratuit comme celui qui va se tenir dans quelques jours devant le Mucem, (lequel accueillera le Forum de l’industrie, le 15 novembre).

Au programme : des expériences immersives, animations, rencontres, ateliers proposés par quelque 73 entreprises de la région sur 5000 m2 d’exposition répartis entre l’esplanade du J4 et le quai d’honneur du Port de Marseille Fos où, le Méditerranée, car-ferry de la compagnie Corsica Linea offrira démonstrations, simulations ainsi qu’un auditorium de 200 places pour de nombreux débats et conférences. « En quelques heures, la population pourra se rendre compte de la réalité du monde industriel nouveau. C’est une chance formidable que cela se passe ici face à la Méditerranée »,  souligne Bernard Bigot, dg d’Iter, qui préside cette année l’Usine Extraordinaire.

Alors que 20 000 personnes sont attendues, ce sont près de 10 000 jeunes, -scolaires, appentis et étudiants-, qui sont déjà inscrits. Ces derniers, cible évidente de ce projet ambitieux (budget : 3M€ financé à 85% par les industriels) qui souhaite «  leur donner envie », seront guidés dans leurs découvertes par 150 élèves ingénieurs. Ils pourront  également (comme tout un chacun pour l’occasion), visiter le port maritime en bateau hybride.

A noter : dans la région, l’industrie génère 420 000 emplois et a effectué  12 000 recrutements en 2019

Marie-Odile Helme

Photo©François Moura : L’ensemble des acteurs engagés dans la 2e édition de l’Usine Extraordinaire.

 

 

 

mohelme


Rédigé par mohelme, le Lundi 28 Octobre 2019 | Lu 3 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020


Businews N° 194 Juin 2020


Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter