Menu

Brover, l’ingrédient de la réussite de Brousse Vergez


           



Négociant en fruits secs et en ingrédients pâtissiers sous la marque Brover, Brousse Vergez multiplie depuis une dizaine d’années les opérations de croissance externe. L’entreprise familiale à l’appétit insatiable, qui traite depuis son siège à Marseille 28 000 tonnes de produits alimentaires par an, prévoit de doubler son chiffre d’affaires en 2020.

La stratégie de croissance externe, engagée en 2004 avec la reprise du principal concurrent C.I.N.R.J porte ses fruits. « Nous réalisons actuellement 50 M€ de chiffre d’affaires, 30 M€ avec notre marque d’ingrédients pâtissiers Brover et 20 M€ dans le négoce de fruits secs. L’entreprise connaît une forte croissance. Le plan de développement prévoit 70 M€ de chiffre d’affaires en 2017 et 100 M€ en 2020 », annonce Stephan Brousse, président de Brousse Vergez. 

Après la reprise en 2014 d’Axe Fruits à Nantes, spécialisée dans les superfruits (baies de Goji, cranberries), ce fut au tour d’Ambro Foods, spécialiste isérois de la distribution de fruits confits, de rejoindre cette année le giron du groupe marseillais fondé il y a 80 ans. « Nous avons réalisé de nombreuses opérations de croissance externe et créé l’an dernier une filiale en Allemagne, Brousse Gmbh, qui génère déjà 6 M€ de CA », ajoute Stephan Brousse.

Quelle est la recette du succès de Brousse Vergez ? Sans fabriquer ou transformer des produits, la Pme qui compte une quarantaine de salariés parvient à dégager 2 M€ de résultat courant avant impôt.

28 000 tonnes en provenance de 40 pays

« Nous traitons chaque année 28 000 tonnes de flux de marchandises en provenance de 40 pays et redistribués vers 40 pays. Notre savoir faire repose sur la création de la marque Brover avec plus de 350 références. Nous détenons 70% de parts de marché dans le secteur des ingrédients pâtissiers. Nous suivons l’évolution des boulangers pâtissiers qui proposent de plus en plus de snackings. Mes clients se développent dans le monde entier. Quand les boulangeries Paul ouvrent à New York ou à Canton nous les suivons », détaille Stephan Brousse.

Trop à l’étroit sur son site de la rue Rabelais, au nord de Marseille, Brousse Vergez a agrandit ses bureaux (désormais 1000 m2) et a porté sa capacité d’entreposage à 5500 m2. La pme a reconverti un ancien atelier de réparation navale en entrepôt high tech de 3500 m2.

Dédié au stockage des conserves Brover, le bâtiment (situé près d’Haribo, boulevard du capitaine Gèze), a été entièrement informatisé. L’entrepôt historique étant axé sur la préparation de commandes de fruits secs, moelleux ou déshydratés issus du bassin méditerranéen. 

L’infatigable Stephan Brousse qui a présidé l’UPE des Bouches-du-Rhône en 2005, le Medef  PACA en 2010 et fut conseiller de Laurence Parisot, est épaulé dans le développement de l’entreprise par ses deux fils Jeremy et Fabien à qui il souhaite laisser les rênes de l’entreprise d’ici deux ans.

Nathalie BUREAU DU COLOMBIER

Photo: Stephan Brousse, président de Brousse Vergez.  ©NBC

 

nbdc


Rédigé par nbdc, le Vendredi 18 Novembre 2016 | Lu 1 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020


Businews N° 194 Juin 2020


Facebook

Derniers tweets

Les plus lus

Inscription à la newsletter