Menu

Cannes-Grasse et Aix-Marseille, les chantiers prioritaires de SNCF Réseau


           



SNCF Réseau va engager cette année 183 M€ en région PACA pour entretenir et moderniser ses 1276 km de lignes ferroviaires régionales, 120 M€ seront consacrés à la maintenance des voies ferrées et 63 M€ affectés à la modernisation du réseau. Des grands travaux ont démarré sur  Cannes – Grasse. Dans deux ans, ce sera au tour d’Aix-Marseille dans la perspective d’un quasi doublement de la fréquentation quotidienne.

C’est parti pour un an de travaux sur l’axe Cannes-Grasse. Fermée pour cause de modernisation des voies, les trains circuleront de nouveau à compter de décembre 2017. Un chantier de 39 M€ destiné à doubler l’offre en TER.

Entre 2016 et 2020, le trafic quotidien de voyageurs fréquentant la ligne ferroviaire Aix-Marseille devrait bondir de 8000 à 15 000 voyageurs par jour. Un axe stratégique pour la nouvelle métropole Aix-Maseille-Provence qui prévoit, dans son agenda de la mobilité métropolitaine, la modernisation de 140 km de voies ferrées ainsi que l’arrivée de la ligne nouvelle Provence Côte d’Azur.

Les travaux de modernisation des voies entre Aix-Gardanne-Marseille ne débuteront qu’en 2019. L’objectif, à l’achèvement du chantier en 2021, étant d’offrir un départ TER toutes les 15 mn et de faire circuler des trains de plus grande capacité. Ce chantier d’envergure absorbera 180 M€ sur un total de 696 M€ consacrés au volet ferroviaire au sein du contrat de Plan Etat-Région 2016-2020.

La ligne nouvelle Provence Cote d’Azur a franchi une nouvelle étape cette semaine. « Le dossier vient d’être transmis au ministre et nous attendons un retour avant le 17 mars. Les travaux devraient démarrer en 2022/ 2023 pour une mise en service en 2030 », a annoncé le 9 février,  Jacques Frossard, directeur territorial de SNCF Réseau en PACA.

« Elle constitue un chantier majeur pou le développement du territoire. Nous avons conduit une concertation avec 2700 participants et organisé 17 réunions publiques », a indiqué le préfet, Stéphane Bouillon, lors des Assises régionales du transport le 2 février dernier. Six jours plus tard, il présidait un comité de pilotage sur cette ligne nouvelle  retenant le tracé Marseille St Charles - Nice.

Nathalie BUREAU DU COLOMBIER

 

nbdc


Rédigé par nbdc, le Vendredi 10 Février 2017 | Lu 0 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020


Businews N° 194 Juin 2020


Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter