Menu

Carré d’artistes® transforme chaque smartphone en galerie d’art


           



Pour découvrir chaque matin une nouvelle œuvre d’art sur son fond d’écran, Carré d’artistes®, spécialiste de la vente d’art contemporain pour tous, basé à Aix-en-Provence a développé une application IOS et Android.

La nouvelle application gratuite Carré d’artistes®, s’inscrit dans la stratégie de l’entreprise qui, depuis 15 ans maintenant, travaille à démocratiser l’art contemporain. Fondée à Aix en Provence en 2001, elle a développé un concept de Carré d’artistes® un  format = un prix. Chaque œuvre est unique, authentique et certifiée.
 Présent à Paris, Lyon, Marseille, Aix-en-Provence et dans une dizaine d’autres villes en France, elle a essaimé dans 20 galeries à l’étranger, à New York, Doha, Shanghai, Amsterdam, Berlin, Philadelphie, Moscou, Barcelone..... Objectif de la nouvelle application qui devrait atteindre les 15 000 téléchargements d’ici la fin 2017 ? Transformer son smarphone en galerie d’art puisqu’il est possible de faire défiler toutes les œuvres archivées. Avec un réseau de 600 artistes peintres, l’entreprise aixoise fait de l’art un créneau porteur et compte bien initier un public large. « L’idée est de bouleverser les codes de la vente d’art contemporain. Loin de la spéculation et des cotations des galeries traditionnelles, le prix des œuvres est défini en fonction de leur taille et non de l’artiste qui l’a peinte. Ce qui permet l’achat d’œuvres d’art à un tarif abordable à partir de 75 euros » déclare Stéphanie Tosi, co-fondatrice et DG de Carré d’artistes®. La force du concept repose aussi sur le numérique, qui facilite l’adhésion du public. La galerie d’art en ligne développée, elle, en 2007, représente 10 % du CA, et devrait monter en puissance jusqu’à atteindre 20-25 %. L’objectif à court terme, est de multiplier les ouvertures à l’internationale et de développer l’activité déjà en forte croissance, +30 % entre 2015 et 2016.

Fabienne Berthet

Photo, Carré d’artistes®, un concept de démocratisation de l’art qui s’exporte sans mal.

oolive


Rédigé par oolive, le Jeudi 24 Novembre 2016 | Lu 0 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020


Businews N° 194 Juin 2020


Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter