Carrefour voit plus grand à Trets



La commission nationale d’aménagement commercial (CNAC) vient d'accorder son feu vert au projet de relocalisation du Carrefour Market de Trets. Un projet moins ambitieux que celui qui avait été retoqué en 2018.

           

Deux ans après avoir été retoqué par la commission nationale d’aménagement commercial (CNAC), le projet ce centre commercial porté par la société 3-B Invest (Le Puy-Sainte-Réparade, Bouches-du-Rhône), à Trets a reçu le feu vert de la même instance ce 22 juillet. Cette société exploitante du Carrefour Market du cru (2.412 m2 de surface de vente) a désormais le champ libre pour relocaliser son supermarché dans un bâtiment deux fois plus spacieux (4.990 m2 de surface de vente) flanqué d’un drive sur la Zac de la Burlière, en lisière du centre ancien de la commune (10.900 habitants). 
Ce sésame constitue l’épilogue du long bras de fer judiciaire entre commerçants du cru et promoteur. Depuis 2017, 3-B Invest se heurtait à la fronde d’une poignée de commerçants tretsois et de Saint-Maximin-la-Sainte-Baume, la commune varoise voisine, rangés derrière l’association « En toute franchise ». Ces derniers pointaient la menace que l’ouverture de ce centre commercial ferait courir sur le commerce de proximité de cette commune du pays d’Aix.
Pour obtenir le sésame de l’administration, le promoteur avait accepté de revoir son projet à la baisse : celui-ci a toujours pour locomotive un Carrefour Market, mais de moindre dimension qu’initialement (4.000 m2 contre 6.000 m2), avec une galerie de 5 boutiques (pour 350 m2 de sv) et une moyenne surface non alimentaire (640 m2).


Rédigé par Jacques Poulain, le Jeudi 23 Juillet 2020 | Lu 136 fois





Jacques Poulain