Menu

Ce que fait la Région pour les entreprises régionales, bilan à mi-mandat


           



L'Upe13, la Chambre des métiers et de l’artisanat… 270 chefs d’entreprises et représentants des fédérations professionnelles régionales se sont réunis à l’Hôtel de Région, le 19 novembre, pour une soirée bilan de l’action économique de l’institution à mi-parcours de la mandature. Point d’étape de la stratégie économique et témoignages.

Exercice peu banal auquel s’est livré Renaud Muselier le 19 novembre en soirée. Le président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, a convié patrons et acteurs économiques régionaux pour leur présenter le bilan de la stratégie économique régionale deux ans après son adoption en 2017. « Avec les élections municipales, nous vivons un passage difficile. A la Région, nous avons encore deux ans à l’abri des turbulences et je suis là pour établir la confiance. Cette soirée a pour but de rappeler le rôle leader de la Région sur l’organisation territoriale de l’économie.  Le financement c’est le nerf de la guerre. L’objectif est d’atteindre 300 M€ sur la mandature pour soutenir 15 000 entreprises. Déjà plus de 10 000 ont été aidées pour 170 M€ engagés et 30,4% des fonds sont consacrés au financement des activités vertes. Plus de 80% des actions prévues ont été mises en œuvre », a résumé le nouveau président de Régions de France.

Aux côtés de ses vice-présidents, le président de la collectivité a présenté les dispositifs déployés en faveur de la croissance des entreprises, notamment à l’international. Il a également rappelé le lancement des opérations d’intérêt régional pour stimuler huit filières désignées comme stratégiques sur le territoire et présenté les nouveaux outils de financement. Champion pour décrocher les fonds européens, il se plait à rappeler que la Région est passée de 500 M€ à 3 mds € au bénéfice des entreprises régionales.

« Nous sommes à 880 M€ d’engagements d’investissement. Nous avons contribué à créer 29 000 emplois et attiré 200 entreprises sur le territoire. Nous choisissons les projets que nous faisons accélérer par l’agence Rising Sud. Nous accompagnons les entreprises à l’international avec la Team France Export Région Sud mais aussi sur des salons (CES, Bourget, Viva Tech…). Je reviens de Tokyo où un partenariat a été signé entre Ideol et Taisei, un des principaux groupes de BTP Japonais », a-t-il fait valoir. Pour étayer son propos quoi de mieux que de faire parler les bénéficiaires ?  La présidente de  Horus Pharma, Martine Claret, a expliqué que les aides régionales au développement d’un dispositif médical en 2017 se sont concrétisées par la signature d’un « partenariat avec une multinationale japonaise ».

La Pme de Rousset Genes’Ink a également financé une partie de sa R&D par ce biais. « Nous avons deux projets qui ont été soutenus par l’Europe et la Région. Suite à mon voyage au Japon, je vais signer le 12 décembre un contrat avec une société japonaise également présente en  Chine et à Taïwan. Sans cette aide politique je ne suis pas sûre que je serai allée  aussi vite », s’enthousiasme Corinne Versini, fondatrice de  Genes’Ink. Au premier semestre 2019, le chiffre d’affaires des PME a progressé de 3,2%. Quant aux créations d’entreprises en région Sud en 2018, elles enregistrent une hausse de 19,2%.

Nathalie BUREAU DU COLOMBIER

 

 

nbdc


Rédigé par nbdc, le Vendredi 22 Novembre 2019 | Lu 4 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N°198 Novembre 2020




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter