Menu

Cepacompliqué l’ambition…


           



La Cepac pour la 3ème édition de son rendez-vous économique au Silo a choisi "d’oser l’ambition" avec Alexandre Jardin qui a joué les grands témoins en voulant transformer les 1600 invités en « zèbres » agiles. 

Joli sujet pour Alain Lacroix président du directoire qui s’est révélé en racontant son enfance de cancre, puis « cette main sur l’épaule » qui lui a donné cette ambition utile. Quatre invités autour de Sébastien Didier ont décliné les ressorts de cette envie indispensable de se mobiliser. Nicolas Levy le professeur de génétique qui se bat pour son institut sur les maladies rares, Nathalie Dumas  du groupe Cisco qui travaille dans le monde entier depuis Marseille et milite pour un projet de « cinecitta »  à la marseillaise ou encore Jacques Henri-Eyraud président de l’OM conscient du rôle catalyseur du club et de l’alchimie qui s’opère au stade les soirs de match qui vont bien au-delà de l’impact d’une entreprise de spectacle pour le territoire. Alors bien sur l’économie comme moteur a pris le dessus quand Sébastien Didier a rappelé qu’une métropole efficace pourrait faire gagner un point de croissance à la France, a condition surement « d’oser cette ambition. » Un défi qu’Alexandre Jardin relève en insistant sur la méthode : « il faut en finir avec la pensée magique qui consiste à penser qu’un homme providentiel fusse t-il président de la République nous sauvera  Rien ne remplacera jamais l’énergie du terrain, le pouvoir d’en bas… celui de faire. »

L’ambition a de l’avenir.  

Thierry Debaille

photo © Joël Assuied

oolive


Rédigé par oolive, le Vendredi 9 Juin 2017 | Lu 0 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter