Menu

E-commerce : Boeki se connecte


           



Bien nommée Boeki, soit "bienveillant et poli" en japonais, l’agence aixoise de web design du même nom est spécialisée le e-commerce.

 

Créée en 2014 à Aix-en-Provence, Boeki agence de web design accompagne les commerçants dans leur stratégie de développement. L’objectif est simple, permettre l’accroissement de leur chiffre d’affaires sans recruter. «  La finalité est de développer un site marchand, de faciliter l’environnement technique ainsi que la connexion du site » assure Paul-Jérôme Smadja, l’un des 3 fondateurs. L’activité de Boeki dont le CA a double entre 2015 et 2016, est en phase avec les mutations que connaît le secteur. « Les chefs d’entreprise sont de plus en plus jeunes, beaucoup sont familiarisés avec l’informatique et les outils technologiques ». Autre tendance, les clients visitent de plus en plus fréquemment les sites avant de se rendre sur un point de vente physique pour finaliser l’achat.  « D’ou l’intérêt de capitaliser sur un e-shop fonctionnel et attractif qui peut représenter jusqu’à 20 % des ventes ». La plus value de Boeki repose l’accompagnement et la pédagogie.  « Nous parlons le même langage que les commerçants. L’utilisation des outils technologiques leur permet d’optimiser les temps morts de leur activité pour gérer les équipes et le site ». Boeki qui rayonne dans l’hexagone, compte une trentaine de clients, 70 % sont représentées par des enseignes de prêt-à-porter. Dans l’alimentaire, ce sont pour l’heure des torréfacteurs et épiceries biologiques qui sont concernés. Le secteur de la beauté est également sensible à la démarche. Start up par définition, Boeki consacre 20 à 30 % de son temps à la R&D. Elle travaille sur un concept qui lui permettra de proposer un outil global de gestion du numérique, -automatisation des ventes, assistance à l’achat, présence sur les réseaux sociaux-, d’ici 2018. Volontairement en marge des pépinières et des structures institutionnelles, la jeune entreprise a également initié un espace de co-working « Ko-woki » où le e-commerce est l’activité principale des différents intervenants. Une synergie bénéfique à tous !

Fabienne Berthet

Photo Paul-Jérome Smadja, l’un des fondateurs de Boeki.

fberthet


Rédigé par fberthet, le Jeudi 24 Novembre 2016 | Lu 0 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020


Businews N° 194 Juin 2020


Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter