Menu

Education budgétaire, la Banque de France relève le niveau


           



« Mes questions d’Argent », tout nouveau portail lancé début 2017 par la Banque de France, vise à répondre de manière simple et pratique aux très nombreuses questions financières de la vie courante. Outre le lancement du site, une stratégie d’éducation économique et financière va être mise en place dès la rentrée 2017.

Mieux informer les particuliers et éduquer les plus jeunes pour réduire le surendettement et favoriser l’inclusion sociale… La mission pédagogique de Banque de France a été confortée en 2016, lorsque la France a rejoint les pays de l’OCDE dotés d’une stratégie d’éducation financière du public.

Le lancement du  portail « Mes questions d’Argent » permet  aux particuliers de s’informer de manière claire sur les questions relatives aux prêts, sur  la gestion des comptes, de l’épargne. Il apporte également un certain nombre de réponses en cas de difficultés financières. Ce site neutre a été réalisé avec des acteurs associatifs, institutionnels et professionnels (AMF, INC, UFC Que Choisir, Fédération française de l’assurance…). « Souvent nos concitoyens ont du mal à distinguer l’information pédagogique et l’information commerciale », précise Jean-Jacques Cambounet, directeur régional Paca de la Banque de France.

Informer les particuliers pour réduire les cas d’endettement

En parallèle, des outils pédagogiques sont en cours d’élaboration par un groupe d’experts et seront à disposition des enseignants dès septembre 2017. « Le réseau Banque de France vise à promouvoir ces outils auprès de l’éducation nationale », a expliqué Stéphane Tourte, chargé du surendettement et des relations avec les particuliers.

Lors de sa visite à Marseille, le 16 mai, le représentant de la Banque de France a rencontré des travailleurs sociaux en prise avec les personnes les plus fragiles. C’est en effet à Marseille que se trouve la plus importante commission de surendettement. Néanmoins, depuis 2014, les cas de surendettement sont en recul. En 2016, ils ont même chuté de 11% sur le plan national. « Nous sommes passés sous la barre des 200 000 dossiers. Nous constatons une utilisation plus raisonnée du crédit », observe Stéphane Tourte. Il s’est également entretenu avec le recteur de l’académie d’Aix-Marseille dans l’optique de signer une convention. « 78% des Français pensent que l’éducation financière devrait être enseignée à l’école », fait remarquer Stéphane Tourte. La sensibilisation des élèves aux grands équilibres économiques ne donnera pas lieu à des nouveaux programmes, elle s’effectuera dans des matières déjà enseignées.

Nathalie Bureau du Colombier

Photo : Stéphane Tourte, à la direction des particuliers à la Banque de France et Jean-Jacques Cambounet, directeur régional Paca de la Banque de France. ©N.B.C

nbdc


Rédigé par nbdc, le Mercredi 31 Mai 2017 | Lu 0 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >


Actu éco



Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020


Businews N° 194 Juin 2020


Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter