Menu

Edward Mobilier change de braquet


           



Nouvel espace pour l’enseigne Edward Mobilier qui a investi 1000 mètres carrés sur l’avenue du Prado à Marseille pour se positionner comme un lieu de référence du design contemporain pour les professionnels comme pour les particuliers.

Spécialisé dans le mobilier contemporain, Edward Mobilier vient de prendre place dans un nouvel espace de 1000 mètres carrés situé avenue du Prado à Marseille. Dirigé par Julien Harounyan, neveu du fondateur originel Gilbert Kulbastian, l’enseigne se positionne comme un lieu de référence du design mettant à l’honneur des designers connus comme d’autres plus confidentiels. On y trouve Vitra, Arper, Zanotta comme la marque hollandaise et avant-gardiste Moooi Design, les luminaires Flos, le mobilier extérieur Fermob. « Certaines dont la notoriété n’est plus à faire, d’autres plus pointues. Nous nous positionnons avec un espace café comme un lieu de découverte ou de jeunes artistes seront régulièrement mis en avant » développe Julien Harounyan. En 2016 un bureau d’études a été lancé pour répondre à la demande croissante des entreprises des particuliers. « C’est notre plus-value, l’accompagnement, le conseil, répondre à une demande en phase avec les besoins et les désirs de chacun. Le mobilier est devenu un accessoire à part entière pour les grandes entreprises ainsi que pour les PME qui sont de plus en plus nombreuses à faire appel à nous » reprend Julien Harounyan. Un constat qui se retrouve dans la maison de particulier, segment en forte expansion » ». Edward Mobilier multiplie ses chantiers hors de la ville. 40 % sont basés à Marseille et 60 % dans le reste de la France. On lui doit l’aménagement intérieur de nombreux restaurants, le Mole Passédat à Marseille, Saisons, le restaurant d’entreprise de la tour La Marseillaise, l’agencement du bâtiment Jaguar Network à l’Estaque, de l’Arena de Bordeaux, du bâtiment Airbus à Toulouse ainsi que des espaces de restauration de Thales à Paris. Edward Mobilier, a enregistré, une croissance de son Ca, de + 30 % ces dernières années. De 2,6 millions d’euros l’année dernière, il devrait grimper à 3,5 millions en 2018.

F.B.

Photo : Julien Harounyan, aux manettes d’Edward Mobilier

 

 

fberthet


Rédigé par fberthet, le Lundi 10 Septembre 2018 | Lu 0 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020


Businews N° 194 Juin 2020


Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter