Menu

Esancyel, un trait d’union entre les Antilles et l’Afrique


           



Entre ses cosmétiques naturels inspirés par le karité, sa ligne de textile pour le bain aux couleurs -éclatantes du wax-, Marielle Soumah séduit des consommateurs, soucieux de traçabilité, de qualité et d’authenticité des produits. Résultat, son entreprise marseillaise, Esancyel déclinée en deux sites, Beauté et Cosmétics, enregistre une croissance fulgurante.

A la tête d’une entreprise de conciergerie à Marseille, Clap Services & conciergerie, Marielle Soumah a diversifié ses activités dans un tout autre domaine, celui des produits naturels. Attachée à promouvoir les cosmétiques purs sans ajouts divers et variés, elle a lancé il y a 5 ans, Esancyel Cosmétics. « Je souhaitais renouer avec des produits que l’on trouve outre-mer et en Afrique, le karité, les huiles d’hibiscus, de coco, de baobab, de dattier du désert etc ». Avec une première ligne de savon à base de karité saponifié à froid et réalisé dans son laboratoire Marseille, elle rencontre un succès immédiat dans un premier marché de Noël en Guadeloupe. Dans la foulée, elle entreprend une formation aux senteurs à Forcalquier. Un parcours qui lui permet de formuler désormais elle-même ses recettes et de peaufiner sa gamme, entre huiles pures, baumes, beurres végétaux et autres crèmes. « Idéaux pour des terrains allergiques, ils séduisent de plus en plus de consommateurs soucieux de produits sains et identifiés, reconnus pour leurs divers bienfaits ». Autre atout, Marielle Soumah optimise l’aspect durable avec des lingettes, serviettes hygiéniques recyclables en coton traité et des produits pensés pour préserver l’environnement tant dans leur usage que dans leur packaging. « Un shampoing solide est ainsi équivalent à 3 litres de produit liquide ».  Attachée à promouvoir les identités antillaises et africaines, elle lance aussi une ligne textile autour du wax -tissu ethnique africain aux couleurs vives-. Ce sont ces kimonos, serviettes turban et bonnets chamarrés distribués, eux, sous la ligne Esancyel Cosmetics. La créatrice n’en oublie pas de soutenir les associations qui lui tiennent à cœur. Le centre Ressource qui vient d’ouvrir à Marseille pour soutenir les personnes malades du cancer et leur entourage a ainsi reçu des coussins adaptés au confort des malades. Aujourd’hui en pleine croissance -plus 60 % depuis l’année dernière-, avec un site marchand qui accueille 800 personnes par jour et affiche pour chaque achat un panier moyen de 50 euros, Marielle Soumah mise aussi sur les plates-formes que sont Amazon, Etsy, AfriKrea, Paraethnik et compte de nombreux revendeurs dans l’hexagone et en Belgique. Avec une clientèle encore composée à 60 % de particuliers, elle initie une offre dédiée aux comités d’entreprises mais aussi plus spécifiquement aux hôtels et spas.  Sa problématique actuelle ? Gérer la fabrication de ses produits à Marseille et une croissance constante tout en concevant de nouvelles offres. Le combat de chaque chef d’entreprise !

FB

Photo : Marielle Soumah, fondatrice d’Esancyel Cosmétics et Beauté

fberthet


Rédigé par fberthet, le Lundi 27 Janvier 2020 | Lu 3 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020


Businews N° 194 Juin 2020


Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter