Menu

Gardanne accélère la résilience du Puits Morandat


           



Symbole de la reconversion de la mine, le Puits Morandat se transforme et anticipe de nouveaux aménagements immobiliers, énergétiques et scientifiques.

Qui a vu le Puits Morandat à l’abandon après la fermeture de la mine de Gardanne perçoit le renouveau naissant d’une vie économique sur le site. Vingt entreprises technologiques s’y déploient, Stéripure a intégré son bâtiment neuf en 2018, Hightaix s’est positionnée fin 2019, Energie Solidaire développe avec Dalkia son réseau de géothermie, les parkings se remplissent… L’effervescence s’accroîtra encore dans les trois prochaines années. Le maire, Roger Meï, son adjoint, Jean-Marc La Piana, le directeur de la société d’aménagement de Gardanne (SEMAG), Nicolas Fortuit, ont détaillé le 27 janvier les dernières avancées du projet de reconfiguration de ces 14 hectares en vitrine économique, énergétique et culturelle de la métropole Aix-Marseille Provence. « En 2020, il y aura 200 emplois sur ce pôle. Nous visons les 1 000. L’obtention des financements pour le « Puits scientifique » est actée » indique Roger Meï qui clôture son mandat avec la confirmation de cet investissement de 14,7 millions d’euros, porté en maîtrise d’ouvrage par la ville de Gardanne. Le groupement de maîtrise d’œuvre de cette création de 4 000 m2 inspirée de la Cité des Sciences de la Villette a été désigné : H2O Architectes, UNIC Architectes (paysagiste), Klapisch-Claisse (scénographie, mobilier), EDEIS (ingénierie), Gelatic (conception-lumière). Les premiers travaux débuteront fin 2020 pour une ouverture espérée en 2022. L’année servira à affiner la préfiguration du contenu culturel avec La Rotonde Centre de culture scientifique, technique et industrielle de l’école des mines de Saint-Etienne, à travers le CMP Georges Charpak de Gardanne.

Nouvelles arrivées

Le Carreau de la Mine poursuit sa revitalisation parallèlement. « Au 1er trimestre 2020, plus de 75% des surfaces sont réservées ou commercialisées, souligne Nicolas Fortuit. Un hôtel deux ou trois étoiles sera aménagé dans la pinède où deux lots tertiaires émergeront également. Quant au restaurant panoramique, nous lancerons l’appel à projets d’ici l’été. La qualité du lieu peut séduire des investisseurs ambitieux et imaginatifs ». Le bâtiment dont souhaitaient se doter Nerys et Neowave (déjà installées sur le Puits Morandat) se confirmerait pour une livraison en 2021, d’autres devraient poser les premières pierres prochainement (IP Energy/Modul Data Center, Agrosourcing). Les sociétés Calinda Software, porteuse de la technologie de signature électronique « Sell & Sign », et Novafrance Energy/Novasia Energy (énergies renouvelables) s’implanteront dans un immeuble commun de 1 700 m2. « Nous sommes 18, mais nos locaux sur le Vieux-Port deviennent trop étroits pour notre croissance. Gardanne est au centre du bassin digital entre Aix et Marseille » justifie Alexandre Mermod, dirigeant de Calinda Software. Eiffage Immobilier va lancer en deux phases son programme de bâtiments mixtes activités/tertiaire sur 12 000 m2 à la location et à la vente à la découpe. « Les sollicitations démontrent que nous répondons à une vraie demande. Le démarrage du chantier de la 1ère tranche commencera dans quelques semaines pour une livraison en 2021 » confie Alain Argillier, directeur régional sud-est. Environ 400 emplois devraient être abrités sur les lieux.

Jean-Christophe Barla

jcbarla


Rédigé par jcbarla, le Vendredi 31 Janvier 2020 | Lu 4 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020


Businews N° 194 Juin 2020


Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter