Menu

Gojob annonce une nouvelle levée de 23 millions d’euros


           

Lancée en 2015, la start-up Gojob annonce aujourd’hui une levée de fonds de 23 millions d’euros auprès d’Amundi, leader européen de la gestion d’actifs, la Banque des Territoires et les autres actionnaires historiques que sont Breega Capital, KOIS et Alter-Equity.


Pascal Lorne, fondateur de la start up Gojob
Pascal Lorne, fondateur de la start up Gojob
Soutenue par le fonds d'investissement à impact social Amundi, la nouvelle levée de fonds de la start up Gojob, vise à accentuer son avance technologique et accélère son engagement en faveur de l’emploi pour tous. 
Sa spécificité ? Gojob créée par Pascal Lorne a automatisé les processus de recrutement, grâce à un algorithme breveté d’intelligence artificielle et à la digitalisation des flux administratifs. Objectif ? Opérer à distance, en ligne et donc sans réseau dit "physique". Ce modèle unique permet d'allier puissance commerciale et efficacité opérationnelle.
Avec cette nouvelle levée de fonds, Gojob compte poursuivre ses investissements R&D ainsi que la conquête des marchés français et nord américain. Gojob va également enrichir son portefeuille de services - notamment en formation et produits financiers - à destination de ses intérimaires,  afin de mieux les accompagner tout au long de leurs parcours professionnels. « Le recrutement est un enjeu majeur du moment et des années à venir… il faut repenser nos modèles ! Gojob offre une solution personnalisée, donner une chance à chacun, en commençant par l’intérim. Sourcing, matching, qualification, formation, onboarding, contractualisation, paie… la technologie au service de la performance et de l’impact est partout chez nous » relève Pascal Lorne dont l’entreprise compte 1.000 clients -grands groupes internationaux comme des PME du secteur de la logistique, distribution et industrie et 500.000 Gojobbers. Gojob affiche également un objectif de plus de 60% de croissance d'ici la fin de l'année et vise la rentabilité dès 2023. « Gojob s’inscrit dans l’une de nos 5 thématiques d’investissement : la création d’emploi et notamment l’employabilité d’un public peu qualifié. L’entreprise innovante au service de l’impact social, permet à un public éloigné de l’emploi d’accéder à des missions d’intérim, ainsi qu’à des formations adaptées grâce à une digitalisation totale du secteur » assure, pour sa part, Laurence Laplane-Rigal, directeur Impact Investing chez Amundi.


Rédigé par Fabienne Berthet, le Lundi 12 Septembre 2022 | Lu 207 fois






>>> Dans la même rubrique >>>
< >

Lundi 19 Septembre 2022 - 20:19 Santafoo, une consommation juste et responsable






À la une ce mois-ci

Businews N°205 - Janvier Février 2022




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter