Menu

Hope Project : une initiative citoyenne pour l’espace pédiatrique de la Timone


           



Pour rénover et agrémenter l’espace pédiatrique de l’hôpital de la Timone, Hope Project porté par des parents d’enfants malades et des médecins mobilise les entreprises du territoire via un fonds de dotation qui leur permet de contribuer tout en défiscalisant les montants investis.

Initiative originale de parents d’enfants malades, de médecins et de représentants du monde de l’entreprise, Hope Project améliore l’accueil des enfants à l’hôpital de la Timone via un projet de rénovation porté par les acteurs du territoire. Laura Sarda, médecin et en charge du projet Human Centric, Michel Tsimaratos, chef du service de pédiatrie à la Timone, Guillaume Gorincour, président de Hope et professeur de radiologie à AMU et Victoire Antoun, parent d’un enfant malade et initiatrice du projet se mobilisent dans ce sens. D’ores et déjà en 2016, les murs de l’accueil de l’étage de pédiatrie pluridisciplinaire ont été repeint. Une première pour l’AP HM qui a fait intervenir des entreprises privées sur le sujet en un temps record. Pour aller plus loin, un nouveau projet pensé par la designer Margaux Keller est à l’œuvre portant sur le réaménagement global du service de pédiatrie. Il associe une circulation fluidifiée avec une ergonomie et une ambiance visant à rassurer les visiteurs et les petits malades. L’enjeu est de taille puisque 50 000 personnes y transitent et 1700 consultations pédiatriques s’y déroulent par an. Le montant de 300 000 euros doit être financé via un fonds de dotation par le mécenat, entre autres, de compétence. Celui-ci consiste à mettre à disposition des collaborateurs sur leur temps de travail pour réaliser des actions d’intérêt général. Ces mises à disposition peuvent être évaluées et donner lieu à un avantage fiscal de 60 %. « Chaque entrepreneur peut décider d’agir de façon concrète pour le territoire et l’offre de soins et choisir sa contribution en apportant pratiquement sa pierre à l’édifice ou par l’apport de fonds. Une action de proximité qui renforce l’ancrage social des entreprises » soutient Laure Sarda. Autres opérations initiées pour boucler le financement, la vente des bracelets Hope et l’organisation de diverses manifestations organisées par Hope Project comme ce concert au Silo avec Synapson qui a déjà rapporté 40 000 euros. « Agir pour mieux accueillir les enfants malades relève d’une action citoyenne et d’une volonté d’investir dans le territoire. Au lieu d’aller chercher des subventions importantes nous militons pour un apport moindre en compétences ou en numéraire de nombreuses entreprises qui peuvent chacune choisir leur positionnement. D’ores et déjà le tissu entrepreneurial s’est mobilisé avec des réponses positives de cabinet d’expertise, de banques mutualistes, d’entreprises du BTP. 60 000 euros ont déjà été engrangés sur le montant global » conclut Anaïs Haguel en charge de de fédérer les TPE et PME du territoire autour du projet Hope Project.

FB

Photo: Hope Project contribue à améliorer l’accueil de soins de l’espace pédiatrique de la Timone.

 

fberthet


Rédigé par fberthet, le Jeudi 7 Février 2019 | Lu 0 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020


Businews N° 194 Juin 2020


Facebook

Derniers tweets

Les plus lus

Inscription à la newsletter