Menu

Hopps Group vise les 2 mrds€ de C.A. en 2022


           



Après seulement un an d'existence, mais avec de solides fondations, l'Aixois Hopps Group s'apprête à tout contrôler dans la chaîne du e-commerce. De la préparation à la livraison au dernier kilomètre en passant par la vente à domicile, la diffusion d'échantillons et la communication.

Holding issue du rachat d'une grande partie de l'ancien Spir Communication (devenu Adrexo) en janvier 2017, Hopps Group ne cesse de grossir. Ses actionnaires, Eric Paumier, Frédéric Pons et Guillaume Salabert jouent la synergie avec les entreprises qu'ils détiennent déjà : Colis Privé (distribution au domicile des particuliers) pour les deux premiers et Cibléo (échantillonnage et création de réseaux de distribution sur mesure) pour le troisième associé.

La galaxie du groupe aixois comprend outre les entreprises déjà citées, Company Group (vente en gros et distribution de marques franchisées), Start'Hopps (spécialiste des réseaux de distribution de mode) et depuis récemment, Pataugaz (chaussures), DistriPub (distribution de journaux, tracts et imprimés publicitaires à Mulhouse et sur le Territoire de Belfort) et Dispeo (préparation de commandes pour le e-commerce), le dernier venu.

Et que vient faire Pataugaz dans cette stratégie ? « Le chef d'entreprise qui nous a vendu Spir a pris la présidence de Vivarte et nous a proposé Pataugaz. Une entreprise réalisant 15 M€ de chiffre d'affaires et 1 M€ de résultat. Nous allons porter ce CA à 50 M€ dans les années à venir et développer la livraison à domicile », explique Frédéric Pons.

Hopps Group prévoit de réaliser un chiffre d'affaires de 490 M€ en 2017 contre 150 M€ en 2016. Il emploie 22 000 salariés sur quelque 250 sites. Ses dirigeants demeurent très confiants en l'avenir. « Le groupe pèsera 1 mrd€ dans trois ans et 2 mrds dans cinq ans », assure Frédéric Pons.

La progression s'effectuera d'abord en interne. « Nous disposons de gros leviers de croissance dans notre secteur le e-commerce qui évolue de 20 à 30% par an », se félicite Frédéric Pons qui prévoit de s'attaquer au marché du courrier, « Prospectus, imprimés publicitaires, colis et donc courrier, nous avons une autoroute devant nous.»

La croissance externe participera également à l'évolution du groupe aixois. « D'autres rachats viendront car nous voulons apporter à tous les e-commerçants la logistique et le transport, de la mise en carton à la livraison à domicile ou en magasin », commente-t-il.

Frédéric Dubessy

 

 

Photo

 


fdubessy


Rédigé par fdubessy, le Jeudi 2 Novembre 2017 | Lu 0 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020


Businews N° 194 Juin 2020


Facebook

Derniers tweets

Les plus lus

Inscription à la newsletter