Menu

Hopps group, holding d’avenir


           




L’acquisition d’Adrexo en janvier a permis le développement de Hopps Group, un holding qui compte bien optimiser les synergies commerciales de d'Adrexo, Cibléo et Colis Privé  et continuer à miser sur la force de frappe de l’imprimé publicitaire.

 

En janvier dernier, Hopps Group a vu le jour. Ce nouvel acteur français de la livraison, des services et de la communication de proximité réunit trois fondateurs, Eric Paumier et Frédéric Pons, également propriétaires de Colis Privé, leader privé de la distribution de colis au domicile des particuliers, et Guillaume Salabert, propriétaire de Cibléo, société spécialisée dans l’échantillonnage et la création de réseaux de distribution « sur-mesure ». Ils composent le nouvel actionnariat d’Adrexo, spécialiste de la diffusion physique et numérique d’imprimés publicitaires. L’entreprise diffuse chaque année plus de 9 milliards d’imprimés Publicitaires grâce à un réseau de distribution couvrant 24,4 millions de boîtes à lettres en France. L’acquisition de l’ex-filiale du groupe Spir Communication situé à Aix-en-Provence a, en effet, été officialisée  le 3 janvier dernier.

Le projet de Hopps entend renforcer l’activité et la croissance d’Adrexo autour de l’imprimé publicitaire physique. « Le prospectus est un média de masse qui touche 20 millions de foyers Français, c’est incomparable comme outil de communication » développe Frédéric Pons.  Autre enjeu, développer de nouvelles offres physiques et digitales. La volonté, d’optimiser les synergies commerciales d'Adrexo, Cibleo et Colis privé, via la création Hopps group  relève de plusieurs ambitions. Créer et gérer le trafic au sein des territoires et dans des réseaux ciblés en alliant à la fois la maîtrise du « premier et du dernier kilomètre », du géomarketing et des médias de proximité.  « L’un des enjeux phare de notre démarche est de préserver l’emploi des 20 000 collaborateurs repartis sur 250 sites  voire à terme le faire croitre », développe Frédéric Pons. La création de nouvelles offres dynamisées par des opérations de croissance interne et externe devrait permettre aux sociétés de passer d’un chiffre d’affaires de 430 millions d’euros en 2016 à 600 millions d’euros en 2019.

Fabienne Berthet

Photo: Frédéric Pons, co-fondateur de Hopps Group

 

fberthet


Rédigé par fberthet, le Jeudi 26 Janvier 2017 | Lu 1 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N°198 - Décembre 2020




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter