Menu

Jean-Luc Chauvin : "La taxe prélevée sur les entreprises pour les Chambres de commerce doit diminuer !"


           



A l’occasion de sa première conférence de presse de l’année, Jean-Luc Chauvin, président de la CCIMP a fait un tour d’horizon exhaustif des réalisations et projets du « parlement des entreprises » tout en replaçant en préambule ces missions dans le contexte budgétaire de plus en plus contraint de l’assemblée consulaire.

« Nos dotations sont passées de 52 millions en 2010 à un peu moins de 20 millions en 2019. L’Etat doit rendre aux entreprises ces 32 millions prélevés par une diminution correspondante des prélèvements fiscaux. »

Jean-Luc Chauvin qui a lancé depuis le début de sa mandature il y a deux ans une grande réforme pour transformer le modèle économique de la CCIMP et adapter l’outil consulaire aux attentes nouvelles des entreprises se dit prêt à poursuivre cette modernisation mais rappelle que « ces ressources ponctionnées par Bercy proviennent des entreprises et que l’Etat ne saurait garder ces sommes et les utiliser à d’autres fins ».

La CCIMP va activement participer au grand débat national lancé par le gouvernement à la suite de la crise des gilets jaunes pour recueillir les attentes des entrepreneurs grâce à une plateforme d’expression et organiser sur le territoire une quinzaine de réunions publiques. « Il faut bâtir un nouveau contrat social , les entreprises doivent faire entendre leur voix et nous entendons être leur porte-parole , l’Upe13 , la CPME, les fédérations professionnelles soutiennent et participent à cette grande consultation citoyenne. »

Jean-Luc Chauvin a fixé l’ambition de la CCIMP : « conforter notre place de 1er accélérateur des 105 000 entreprises d’Aix Marseille Provence. Chaque entreprise de ce territoire aura désormais un référent identifié à la CCIMP parmi nos 100 chefs d’entreprises engagés et nos 390 collaborateurs. » Les freins au développement des entreprises sont connus  : difficultés de recrutement et de financement de leur développement la CCI lance donc un dispositif  formation pour répondre aux besoins des métiers et des secteurs en tension et un outil piloté par la CCIMP pour répondre aux besoins de financement des entreprises à tous les stades de leur développement. « Je veux hisser Marseille Provence au rang des grandes places financières. » Pour 2019 la CCIMP va aussi renforcer sa capacité de conseil et de services aux entreprises. Regroupement des équipes au Palais de la Bourse, renforcement des relais sur les territoires, délais de réponse aux questions des entreprises raccourcis, renforcement du Metropolitan business act qui compte déjà plus de 600 adhérents avec 100 grands donneurs d’ordres publics et privés ou encore, l’opération tandem basée sur le principe du mentorat qui se poursuit cette année avec plus de 140 duos opérationnels. Plan d’action pour les centre villes, lobbying pour accélérer la fusion métropole département, marketing territorial, accompagnement pour la création de nouvelles lignes pour l’aéroport, promotion du smart port, études pour la spécialisation des zones d’activités, ou encore création d’une « Maison de l’Afrique », les réalisations et projets du team ccimp ne manquent pas. A  suivre dans une prochaine édition de notre magazine une interview complète de Jean-Luc Chauvin.

Thierry Debaille

photo ©François Moura / CCIMP

tdebaille


Rédigé par tdebaille, le Lundi 21 Janvier 2019 | Lu 0 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020


Businews N° 194 Juin 2020


Facebook

Derniers tweets

Les plus lus

​UMIH et acteurs économiques tournent le dos au ministre !

28/09/2020 - Nathalie Bureau du Colombier & Orianne Olive

Eotia prone l'art à domicile

24/09/2020 - Fabienne Berthet

Inscription à la newsletter