Menu

L’Etat alloue 56 M€ supplémentaires pour approfondir les ports


           



Marseille a accueilli, pour la première fois le 4 novembre dernier, le Comité interministériel de la Mer. Parmi les des 36 mesures adoptées par les ministres en faveur de l’économie maritime, l’augmentation des financements pour le dragage et la simplification des procédures d’instruction des autorisations d’exploitation des espaces industrialo-portuaires.

Mesure phare du Cimer : la prise en charge par l’Etat de la totalité des dépenses de dragage par les ports qui assumait jusqu’à présent 59% du coût annuel (96,5 M€). « Nous augmenterons notre participation financière de 26 M€ en 2017 et de 30 M€ en 2018 », a annoncé le premier ministre Manuel Valls.

Le gouvernement entend également faire converger les cargo community systems vers un système universel et renforcer les actions sûreté/sécurité dans les ports en instaurant notamment un fichier d’identification des passagers à l’image de ce qui se pratique depuis des années dans le transport aérien avec le PNR (passenger name record). Si des nouveaux pelotons de sûreté maritime et portuaire seront déployés à Dunkerque, à Nantes et Calais dans les mois à venir aucun renfort d’effectif n’a été  annoncé pour Marseille.

Manuel Valls a également annoncé qu’il entendait plaider auprès de Bruxelles la cause des ports, exonérés de  l’impôt sur les sociétés et défendre l’introduction d’un mécanisme d’étalement de la plus-value de cession pour la construction des navires de pêche.

Le sauvetage en mer sera la grande cause nationale en 2017 avec des actions de sensibilisation auprès du public.  « La subvention de l’État à la Société nationale de sauvetage en mer (SNSM), augmentée en 2015 et 2016, sera maintenue au même niveau en 2017 à hauteur de 3,7 M€. Son financement sera complété par une part de la taxe éolienne et une part de fiscalité sur les casinos embarqués », a annoncé Valls. Une fois le décret autorisant les jeux de hasard à bord des ferries publié, les compagnies maritimes desservant le Maghreb pourront embarquer des machines à sous. Craps, roulette, caribbean stud, poker seront autorisés.

Le ministre a également annoncé la prolongation de l’appel à projets navires du futur  jusqu’en 2017 et précisé que les négociations sur la définition d’une flotte stratégique étaient en cours. Alors que les opérateurs de transport ferroviaire et les armateurs espéraient un coup de pouce au combiné, aucun financement supplémentaire n’a été alloué en faveur du report modal. Pourtant, il s’agissait de l’une des principales préconisations du rapport sur la compétitivité des ports remis au premier ministre en juin dernier.

A Marseille, le projet de plate-forme multimodale de Mourepiane semble définitivement enterré tandis qu’au Havre l’avenir du chantier de transport combiné, dans lequel l’Etat avait engagé 52,5 M€, ne tient plus qu’à un fil. La société Le Havre Terminal Exploitation qui a déposé le bilan il y a plus d’un an vient de bénéficier d’un sursis de trois mois.  

Nathalie BUREAU DU COLOMBIER

Feu vert à la création une société chargée des grands projets métropolitains

En marge du Cimer, Manuel Valls a indiqué avoir donné son feu vert à la création d’une société dédiée aux grands projets métropolitains. « La métropole Aix-Marseille Provence a fait une demande de création d’une société de grands projets pour les investissements comme celle qui existe en Ile-de-France. J’ai donné mon accord et une mission interministérielle s’y attèle. L’Etat attend la première mouture du projet métropolitain annoncé par le président Gaudin pour le printemps 2017 », a précisé le Premier ministre tout en rappelant que l’Etat abondait à hauteur de 245,4 M€ dans le cadre du contrat de plan Etat-Région sur 27 opérations cofinancées par la métropole dont 180 M€ concernent les transports.

 

 

 

oolive


Rédigé par oolive, le Mardi 8 Novembre 2016 | Lu 0 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020


Businews N° 194 Juin 2020


Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter