Menu

L'industrie régionale est beaucoup plus résiliente que la moyenne nationale


           


L'Occitane à Manosque contribue à faire des Alpes-de-Haute-Provence le département le plus industrialisé de la région (photo : F.Dubessy)
L'Occitane à Manosque contribue à faire des Alpes-de-Haute-Provence le département le plus industrialisé de la région (photo : F.Dubessy)
Selon la dernière enquête livrée jeudi 1er avril 2021 par l'Insee, l'industrie représentait, en 2018 et en Provence-Alpes-Côte d'Azur, 11% de la richesse régionale et 8,4% du nombre total de salariés. Ce secteur y a généré 16,3 mrds€ de valeur ajoutée.

Si ces chiffres se situent largement en deçà des moyennes nationales - 13,7% et 12,6% respectivement -  ils demeurent encourageants. Ainsi, entre 2015 et 2018, le poids de l'industrie sur le PIB de la région a progressé en moyenne par an de 1,6%, alors que cette hausse n'est que de 0,6% au national. Industrie chimique, métallurgie, fabrication de machines et équipements, et fabrication de matériels de transport (aéronautique et navale) demeurent les plus dynamiques. Les industries extractives, l'énergie, l'eau, la gestion des déchets et la dépollution contribuent elles plus qu'ailleurs à la richesse industrielle. En 2018, les trois réunies représentaient 23,4% de la valeur ajoutée régionale industrielle contre 17,9% en France métropolitaine.

Plus de cadres, plus de rémunération et plus de productivité

Les effectifs régionaux dans l'industrie ont baissé de "seulement" 0,5% en moyenne par an entre 2008 et 2018 alors qu'ils observaient un recul de 1,2% dans l'hexagone. Le département des Alpes-de-Haute Provence (chimie notamment dans la Vallée de la Durance) recense la plus forte d'emplois salariés dédiés à l'industrie (11% - 5 300 emplois en hausse de 0,4% par an entre 2008 et 2018), suivie du Vaucluse (10% - 19 800 emplois principalement dans l'Industrie agro-alimentaire) et des Bouches-du-Rhône (9,4% - 76 400 emplois). Les Hautes-Alpes (4,7%), le Var (6,4%) et les Alpes-Maritimes (7,4%) ferment la marche.

Sur les huit territoires d'industrie définis dans le cadre du plan national pour transformer l'industrie par le numérique, seuls ceux de Carros et de Toulon-Ollioules ont gagné des emplois industriels sur la même période de référence.

Dans son enquête, l'Insee parle d'"une industrie moins présente, mais plus résiliente". En Provence-Alpes-Côte d'Azur, "les emplois industriels sont plus qualifiés et à plus forte valeur ajoutée" qu'en France (hors Ile-de-France trop atypique pour des comparaisons), précisent les auteurs. 24% des salariés de l'industrie possèdent un diplôme équivalent à au moins un Bac+3 (contre 17% en France hors Ile-de-France) et les cadres représentent 22% des effectifs contre 15% dans l'hexagone. Résultante : le niveau de rémunération horaire médian se situe à 14,40€ dans notre région contre 13€ ailleurs. Il en va de même pour la productivité apparente du travail avec 85 400 € par Equivalent Temps Plein, contre 83 100 € en France.

A noter que seulement 18% de ces salariés dépendent d'un groupe étranger contre 36% en France (hors Ile-de-France).


Rédigé par Frédéric Dubessy, le Jeudi 1 Avril 2021 | Lu 448 fois






>>> Dans la même rubrique >>>
< >

Vendredi 2 Juillet 2021 - 17:48 Mercadier se construit un futur en béton (ciré)






Businews Mag

Businews N°202 - Juillet Aout 2021


businews_201_bd.pdf Businews 201 BD.pdf  (18.28 Mo)


Facebook

Derniers tweets

Les plus lus

Inscription à la newsletter