Menu

LE MONDE DE LA PROPRETE : UN SECTEUR DYNAMIQUE ET CREATEUR D’EMPLOIS


           



La Branche professionnelle de la propreté représente au niveau national 47 000 entreprises et près d’un demi-million d’emplois pour un chiffre d’affaires de 13,6 milliards d’euros. La Fédération des entreprises de propreté (FEP) est la principale organisation patronale représentative du secteur.

La propreté se mobilise pour l’intégration des jeunes et des publics éloignés de l’emploi, la formation des salariés, l’engagement RSE des entreprises et la prévention des risques professionnels. A l’occasion de son assemblée générale le 15 mai dernier, la Fédération des Entreprises de Propreté Sud-Est (FEP SE) a révélé un bilan positif d’actions en faveur d’un secteur insuffisamment reconnu mais riche de potentiel.

Un secteur dynamique

Le bilan de l’année écoulée démontre le dynamisme des entreprises de propreté, qui ont maintenu voire accentué leur rythme d’embauche dans un contexte économique difficile. Selon les derniers chiffres clés, plus de 2 200 entreprises emploient plus de 49 700 salariés (1/10ème des salariés de propreté en France) dans le territoire couvert par la chambre régionale (régions PACA, Corse et ancienne région Languedoc-Roussillon). Cette vitalité de l’emploi est également confortée par la croissance du nombre de salariés qui, en région PACA, a augmenté de 12% depuis 2011 (contre 2% tous secteurs confondus), malgré des marges nettes peu élevées.

Formation initiale et alternance sont les voies privilégiées par les jeunes

Par ses actions de valorisation des métiers et d’accompagnement des publics, la FEP SUD EST encourage l’intégration des jeunes dans le secteur. Cette année, près de 150 jeunes sont inscrits dans l’un des 3 diplômes du CFA propreté INHNI PACA à Marseille, allant du CAP au BTS. Plus de 500 jeunes se forment également via un lycée professionnel. Dans un contexte peu favorable à l’emploi des jeunes, la perspective d’accéder à des postes pérennes constitue une réelle opportunité pour eux, 83% des contrats dans la profession étant des CDI. Concernant l’alternance, près de 300 contrats de professionnalisation ont été signés en 2017, dont 75 par l’intermédiaire des 4 GEIQ Propreté du territoire. Ces parcours permettent à ces publics d’obtenir l’un des 8 Certificats de Qualification Professionnelle (CQP) Propreté.

Réformes politiques : la FEP SE mobilisée

En période de réformes intensives, la FEP SE contribue aux débats en cours (PJL Pénicaud 2, PJL Pacte…) et place la formation professionnelle au premier rang pour 2018 en proposant de reconnaître clairement les branches comme actrices majeures de la formation. Dans ce cadre, la Fédération a présenté en janvier ses 27 solutions pour 2018.

Contact presse : Françoise Pierucci - 04 91 57 71 84 - pierucci@pressvox.com

oolive


Rédigé par oolive, le Vendredi 18 Mai 2018 | Lu 0 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020


Businews N° 194 Juin 2020


Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter