Menu

La BD esquisse le printemps aixois


           



Le week-end prochain constitue le temps fort des Rencontres du 9ème Art d'Aix-en-Provence qui se tiennent jusqu'au 28 mai. L'événement n'est pas neutre pour l'économie aixoise.

Amateurs de bandes dessinées, friands de dédicaces personnalisées, préparez-vous à affronter de longues files d'attente à la Cité du Livre du 7 au 9 avril ! Comme chaque année, la cinquantaine d'auteurs conviés aux Rencontres du 9ème art d'Aix-en-Provence vient à la rencontre des lecteurs pour y présenter leurs ouvrages et créations et échanger avec le public sur les ateliers et tables rondes tout au long du week-end. Cette année, le festival propose 10 expositions, 10 lieux, de la Cité du Livre à la Fondation Vasarély, en passant par l'Atelier Cézanne ou le Musée des Tapisseries, et 9 créations (cf www.bd-aix.com). Imaginée par Michel Fraisset, directeur de l'Office de Tourisme et des Rencontres, et Serge Darpeix, directeur artistique, la programmation se veut éclectique et en marge de l'offre habituelle des salons consacrés à la BD. Aix n'est pas Angoulême et le revendique en incitant le public à la curiosité et à la découverte d'autant plus que tout est gratuit. Un choix qu'apprécient les jeunes talents mis en avant et les auteurs plus expérimentés. Et un succès qui bénéficie au tissu commercial et touristique aixois. Vingt-six commerces participent par exemple cette année à un parcours en ville.

Impacts significatifs

En 2016, également dispersées sur dix lieux, les Rencontres du 9ème art avaient réuni 52 artistes provenant de cinq pays. Sur la durée du festival, du 1er avril au 21 mai, les douze expositions avaient attiré 65 000 visiteurs et le seul week-end BD, 15 000 personnes et 100 professionnels du livre. Invités à œuvrer ensemble à la promotion et la réussite de l'événement, les libraires aixois (La Bédérie, Goulard, La Licorne) ont vendu en trois jours 2 996 albums, exclusivement des auteurs présents, sur l'espace qu'ils partagent à la Cité du Livre. Sans compter les ventes concrétisées dans leurs boutiques respectives. Organisateur de la manifestation depuis 2004, l'Office de Tourisme a évalué les impacts directs en transport, hébergement et restauration à 85 553 euros, les effets indirects à plus de 300 000 euros et les retombées médiatiques locales et nationales à 552 000 euros. Environ 150 sites internet ont évoqué la programmation, le site www.bd-aix.com enregistrant 160 000 visiteurs et plus de 600 000 pages lues. Enfin, les Rencontres ont permis de concentrer des propositions artistiques dans une multitude d'autres domaines, musique, street art, théâtre de rue, cinéma, mode... et fait rejaillir l'image du pays d'Aix ailleurs puisque, en 2016, deux expositions, "L'étranger" de Jacques Ferrandez, adaptation d'Albert Camus, et "Paroles de Poilus", bande dessinée née de lettres de soldats durant la guerre 1914-1918, ont été présentées sur d'autres lieux dans la région et en France. 

Jean-Christophe Barla

jcbarla


Rédigé par jcbarla, le Vendredi 7 Avril 2017 | Lu 0 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020


Businews N° 194 Juin 2020


Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter