Menu

La Manufacture ouvre une promotion à la Belle de Mai


           



L’incubateur Belle de Mai met en place un programme d’accompagnement misant sur un soutien très en amont et un parcours collectif.

Baptisé La Manufacture, en référence à la Manufacture de Tabac anciennement installée à la Belle de Mai, le nouveau programme d’accompagnement de l’incubateur Belle de Mai élargit son spectre d’accompagnement. Ouvert depuis son origine aux porteurs de projets dans les domaines de la technologie de l’information et de la communication, l’incubateur qui depuis sa création en 1999, a accompagné 194 porteurs de projets, contribuant à la création de 145 entreprises, s’adresse maintenant aux médias émergents et technologies associées. L’occasion de franchir un nouveau cap et de revoir complètement son offre d’accompagnement.  L’incubateur a mis en place, comme sur un site de production, un processus complet de gestion, d’exécution, d’entrainement et de suivi de chaque projet.

Le challenge « 8 Clos » organise tel un Escape Game, pour les porteurs de projet le parcours accéléré de la création d’un projet tech. Le programme d’une durée de 3 mois, en collectif, avec un parcours personnalisé adapté aux objectifs individuels, va permettre à l’ensemble des participants de structurer leur réflexion sur le produit dès le stade de l’idée et de se confronter à la réalité de leur proposition de valeur. Ils doivent enfin démontrer le potentiel de leur concept devant un Comité d’experts.  

« En les soutenant très en amont, nous pouvons défricher leur idée, mieux qualifier leurs projets et leur donner tout de suite les bonnes clés pour avancer. L’objectif est de les aider à transformer une idée en vrai projet de création d’entreprise » déclare Céline Souliers, Directrice de l’Incubateur. Autre enjeu, mise sur le collectif présent tout au long du parcours, pour se faire croiser le monde des technologies de l’information et la communication, et celui des médias émergents. « Une entreprise ne se construit pas seule. Un entrepreneur doit savoir s’entourer, déléguer et former une équipe aux compétences diverses, et complémentaires des siennes. C’est aussi cet esprit que nous voulons leur insuffler » relève Céline Souliers.

Pour financer leur projet, les participants débloqueront, après le Comité de Sélection, une avance remboursable pouvant aller jusqu’à 40 000 euros. L’incubateur prend en charge les prestations nécessaires à la création et au développement de leur projet. L’avance est remboursable, uniquement en cas de succès. Le début de la promotion est prévu pour mars.

FB

Photo : Le programme d’accompagnement baptisé la Manufacture va démarrer en mars.

 

 

fberthet


Rédigé par fberthet, le Jeudi 7 Février 2019 | Lu 0 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020


Businews N° 194 Juin 2020


Facebook

Derniers tweets

Les plus lus

Inscription à la newsletter