Menu

La Provence s’autopromeut en destination internationale


           



En 2017, le tourisme aurait généré en Provence 18,6 milliards d’euros de retombées économiques. Les acteurs locaux entendent faire encore mieux avec un 2ème « contrat de destination », reflet de leur stratégie commune.

Etats-Unis, Allemagne, Royaume-Uni : leurs ressortissants seront cet été et jusqu’en octobre la cible prioritaire d’une campagne de communication digitale pour les inciter à venir en Provence. Une opération conduite avec Atout France et Expedia, qui mobilise 960 000 euros de budget dont 180 000 euros réunis par les 25 signataires du « contrat de destination ». Depuis 2015, ces professionnels locaux du tourisme ( offices de tourisme, aéroports, chambres consulaires…) s’emploient à promouvoir de manière plus collective la marque « Provence ». Le 9 juillet, devant les résultats positifs obtenus entre 2015 et 2018 par la mutualisation de moyens financiers, le « Contrat de destination » a été prolongé pour trois ans autour d’une promesse formulée aux futurs visiteurs : « Provence, enjoy the unexpected ». « Nous sommes devenus la 2ème région française en nombre de touristes étrangers, explique François de Canson, président du comité régional de tourisme Provence-Alpes-Côte d’Azur. En 2017, les retombées économiques sont évaluées à 18,6 milliards d’euros : ce résultat exceptionnel, en progression de 10% alors que la période n’était pas facile, ont généré 650 millions d’euros de PIB en plus pour le territoire ! Les 180 000 euros investis sur la campagne digitale auront un effet démultiplicateur ». Chaque année, la Provence accueille 23 des 30 millions de touristes qui séjournent en Provence-Alpes-Côte d’Azur. « Jusqu’alors, on disait que la Côte d’Azur attirait la clientèle internationale et la Provence les Français et les Européens, renchérit Danielle Milon, président de Provence Tourisme. Aujourd’hui, l’international est tout autant en Provence. Grâce au contrat, nous avons travaillé ensemble sur l’ingénierie, la communication, l’accueil, la notoriété… Nos actions s’intensifieront dans les trois ans ».

Fédérer plus largement

La version 2 de ce contrat de destination « Provence Arts de vivre », renforcée par quatre offices de tourisme (Digne-les-Bains, Moustiers-Sainte-Marie, Saint-Rémy-de-Provence et Ventoux) qui portent le nombre de partenaires à 29 sera actée avec l’Etat le 19 juillet à Matignon. Elle prévoit près d’1,6 million de budget mutualisé. La création d’une centrale d’achats commune est en cours. « Nous combinons trois marques-monde, Provence, Alpes et Côte d’Azur, indique Jennifer Salles Barbosa, présidente de la commission tourisme de la région. Des marchés restent à prendre, notamment en Chine. Afin de renforcer les capacités de rayonnement et maximiser l’efficacité des actions, le conseil régional signera en octobre un autre contrat pour fédérer les acteurs touristiques de ces trois destinations ombrelles magnifiques aisément identifiables à l’international. Pour la Provence, cet accord débouchera sur un budget additionnel de 250 000 euros ». L’initiative réjouit les aéroports de Marseille-Provence (AMP) et de Toulon-Hyères qui s’emploient à vendre à l’étranger leurs ouvertures de nouvelles lignes. « Avec le renforcement des fréquences entre Marseille et Montréal, nous avons accueilli 60% de Canadiens en plus en Provence. Des animations et stands avaient été mis sur pied à Montréal » indique Julien Boullay, directeur marketing d’AMP. « Pour l’arrivée de Swiss, une campagne d’affichage à Genève sur le tramway a permis d’accroître la visibilité de notre aéroport. Nous collaborons aussi avec Atout France sur Copenhague pour faire venir durablement des Danois » souligne Laurence Erbs, la directrice de l’aéroport de Toulon-Hyères.

Jean-Christophe Barla

photo JC Barla: 29 partenaires financeurs sont associés à la V2 du contrat de destination « Provence ».

jcbarla


Rédigé par jcbarla, le Vendredi 20 Juillet 2018 | Lu 0 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020


Businews N° 194 Juin 2020


Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter