Menu

La Provence vante ses atouts au Bourget


           



Au plus grand salon mondial de l’aéronautique et du spatial, Provence-Alpes-Côte d’Azur et Aix-Marseille-Provence ont affiché leur volonté de conforter encore l'industrie locale en valorisant ceux qui lui font déjà confiance.

En parcourant les allées du Salon International de l’Aéronautique et du Spatial (SIAE) au Bourget, il sera toujours possible de constater que d’autres territoires français ou étrangers disposent d’un espace d’exposition plus vaste que Provence-Alpes-Côte d’Azur. Mais avec un programme quotidien d’animations variées et des séries de rendez-vous professionnels sur le stand de Safe Cluster qui accompagnait une trentaine d'entreprises et structures sur l'événement, la filière régionale s’est employée à se montrer sous son meilleur jour. « Nous voulons créer des écosystèmes économiques favorables pour les sociétés implantées sur notre territoire et permettre à d’autres, venues d’ailleurs, de les rejoindre en trouvant les meilleures conditions d’accueil » expliquait le 21 juin Pierre Grand-Dufay, président de la commission Economie et Emploi du Conseil régional, l’un des financeurs de ce stand de 400 m2 du 19 au 25 juin. Durant la semaine, Safe Cluster a évoqué les projets autour des drones, des systèmes intelligents pilotés ou déportés, Inovsys, le Technocentre Henri Fabre, il a reçu des délégations internationales... Le plan national Dirigeables, piloté par le pôle dans « La Nouvelle France Industrielle », a permis d'aborder quelques uns des projets expérimentaux. Portée par Thales, la plate-forme stratosphérique « Stratobus » comptait deux partenaires sur le stand, Solution F et Airstar Aerospace dans laquelle le groupe a pris une participation, et un 3ème s'est vu décerner par Provence Promotion le label "InvestInProvence", SuperOx, société russe spécialisée dans les supraconducteurs, pour saluer son choix de privilégier la Provence plutôt que la région parisienne ou toulousaine.

Porte-voix du territoire

Cédric Etlicher, représentant du groupe en France, en justifie les raisons. « Quand nous avons visité les installations et équipements de R&D qui pouvaient être mis à notre disposition sur le Technocentre Henri Fabre pour nous aider à finaliser notre technologie de rupture, nous n’avons pas beaucoup hésité. Ce territoire me paraît plus adapté à l’accueil de PME parce que les donneurs d’ordres y sont présents sur différents secteurs mais tout le tissu économique n’est pas organisé autour d’eux ». Pour Jean-Luc Chauvin, président de la CCI Marseille Provence et vice-président de Provence Promotion, l’agence a facilité le positionnement de plus d’une soixantaine d’entreprises en 2016 et quelque 1 200 emplois. « Elles ont vocation à devenir des ambassadrices pour en attirer d’autres de leur propre pays ou de leur secteur d’activité, d’autant plus que nous leur offrons aussi la possibilité de regarder au-delà de nos frontières, vers l’Afrique et la Méditerranée ». Dans la santé, une autre société russe, Natur-Tek, a d'ailleurs suivi aussi le chemin de la région. Béatrice Aliphat, déléguée "Industrie et Réseaux d'Energie" de la métropole Aix-Marseille Provence, également contributrice financière du stand, souligne que « l’aéronautique n’est pas le seul domaine dans lequel des investissements se concrétisent. Nous pointons clairement l’industrie au sens large comme axe prioritaire d’expansion économique du territoire. D’autres projets d’usines sont d’ailleurs déjà en cours de discussion » a-t-elle avancé, notamment sur le Grand Port Maritime de Marseille.

Jean-Christophe Barla 

jcbarla


Rédigé par jcbarla, le Lundi 26 Juin 2017 | Lu 0 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020


Businews N° 194 Juin 2020


Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter