Menu

La Varappe vise la construction d’un nouveau modèle économique


           



Favoriser l’insertion et répondre aux besoins de recrutement des entreprises… Forte de ce double enjeu, la Varappe, 25 ans d’âge pose, autour d’une grande manifestation qui s’est déroulée le 13 mars, les bases d’une réflexion organisée sur la construction d’un modèle économique accordant une place centrale à l’humain.

25 ans pour la Varappe, entreprise solidaire créée à Aubagne avec un parti pris : favoriser l’insertion par l’activité économique. Le groupe recrute ainsi des personnes exclues du monde du travail, principalement des chômeurs de longue durée au travers de ses différentes activités de travail temporaire : agences d’intérim où elle propose une trentaine de métiers, prestations d’entretien d’espaces verts, tri de recyclage des déchets et de transformation de containers maritimes en logements de bureaux. Avec 40 millions d’euros de CA, près de 4000 salariés, 2 millions d’heures travaillées et 29 implantations en France, la Varappe a permis à 723 personnes de retrouver un emploi ou de commencer une formation. 70 % de sorties positives vers l’emploi sont ainsi à signaler. Devenu l’un des 5 plus gros acteurs français de l’insertion par le travail, le groupe dirigé par Laurent Laïk a souhaité engager une réflexion à l’occasion de son anniversaire sur le devenir du projet social dans les 25 prochaines années. Pour Laurent Laïk, il s’agit de permettre au noyau dur du chômage d’accéder aux pré requis de l’entreprise. « Cet enjeu majeur nécessite un partenariat sur les territoires entre entreprises sociales, acteurs sociaux et entreprises classiques pour accompagner les personnes les plus précaires vers l’emploi et répondre aux besoins des entreprises ne personnel qualifié ». Des tables rondes ont accueilli de nombreuses personnalités du monde économique, associatif et politique, autour de sujets d’actualité tels que « sortir des dogmes », « vers un modèle d’entreprises inclusives » ou encore « pour un nouveau modèle de croissance ». Le message est clair, le groupe La Varappe entend participer à la construction d’un système neuf accordant une place centrale à l’humain et orientant la finance vers une nouvelle économie intégrant la révolution numérique.

Fabienne Berthet

Photo: Laurent Laïk, directeur du groupe La Varap

fberthet


Rédigé par fberthet, le Mercredi 14 Mars 2018 | Lu 0 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020


Businews N° 194 Juin 2020


Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter