Menu

La métropole alloue 400 000 € pour stimuler les mobilités innovantes


           



Vous avez des idées pour résoudre l’épineux problème de la mobilité sur les zones d’activité d’Aix-Marseille Provence ? La métropole met 400 000 € sur la table pour encourager les initiatives innovantes dans le cadre d’un appel à projets baptisé « Solumob ». Les entreprises et associations de zone ont jusqu’au 25 mai prochain pour déposer leurs dossiers de candidature.

Sans attendre la publication de la loi d’orientation des mobilités vouée à accroître la connectivité et la multimodalité dans les transports, la métropole Aix-Marseille-Provence lance un appel à projet à l’attention des entreprises et des zones d’activités du territoire.

« Nous allons permettre d’expérimenter des solutions innovantes, originales tout en stimulant les entrepreneurs locaux. Le chainon manquant des plans de déplacements inter entreprises doit faire la part belle à l’innovation. 400 000 € seront alloués à cinq projets distincts. Ces projets doivent concerner au moins 500 emplois et doivent être portés à la fois par des entreprises et des acteurs de l’innovation. 50% des coûts doivent être éligibles au titre de cette opération. Le total des financements publics sera au maximum de 70%. Nous tenons à stimuler les mobilités alternatives et optimiser les dessertes existantes », a expliqué le 13 février à la presse Jean-Pierre Serrus, vice-président de la métropole d’Aix-Marseille Provence en charge de la mobilité, des déplacements et des transports.

Au même moment, dans une salle voisine du Palais de la Bourse, se tenait une réunion d’information pour sensibiliser les associations de zones d’activités et entreprises potentiellement intéressées par cet appel à projet. L’innovation ne se résume pas à une solution technique mais fait référence également à des initiatives organisationnelles, comportementales, sociales ou financières.

Les dossiers de candidature seront examinés dans le courant de l’été et les lauréats désignés en septembre prochain.

La Chambre de commerce et d’industrie de Marseille-Provence pourrait abonder à ce dispositif tel que l’a laissé entendre son vice-président Laurent Amar. « Nous avons besoin de trouver des solutions rapides aux entreprises et aux salariés de ce territoire », a-t-il ajouté. De son côté, Gérard Gazay, vice-président de la métropole chargé du développement des entreprises a rappelé que la mobilité était l’une des clés d’accès à l’emploi. « Selon une étude conduite par l’UPE13 et la CCI, 40 000 demandeurs d’emploi disent avoir des difficultés à trouver un emploi car ils ne peuvent se déplacer ». La métropole compte 174 zones d’activités, les plus importantes étant celles de Fos, Aix en Provence, Aubagne Les Paluds, Athelia La Ciotat, Les Florides à Marignane ou encore la zone de Vitrolles.

N.B.C

Photo : Laurent Amar, vice président de la CCIM-P, Jean-Pierre Serrus, vice-président de la métropole d’Aix-Marseille Provence en charge de la mobilité, des déplacements et des transports et Gérard Gazay son homologue chargé du développement des entreprises ont  présenté les contours de l’appel à projets Solumob. ©NBC

 

 

nbdc


Rédigé par nbdc, le Vendredi 16 Février 2018 | Lu 0 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020


Businews N° 194 Juin 2020


Facebook

Derniers tweets

Les plus lus

Inscription à la newsletter