Menu

La marque aubagnaise Marlie bio vise une distribution européenne


           



Créée en novembre dernier par deux entrepreneuses aubagnaises, la gamme de soins capillaires Marlie Bio se développe sur le marché français et européen avec un positionnement haut de gamme.

Julie Garcia et Marion Reynier en connaissent un rayon sur la question capillaire. Coiffeuses à Aubagne depuis plus de 20 ans, elles ont choisi il y presque un an de lancer Marlie bio, une gamme de produits capillaires qui rassemble une dizaine de produits naturels à base de plantes, d’huiles essentielles et d’huiles végétales dont une lotion anti-poux. Objectif ? Répondre à une demande exponentielle de la clientèle pour ce type de produits, offrir une gamme qualitative et respecter davantage l’environnement. La dizaine de produits qui composent la gamme -masques, sérums, bains lavant, shampoings - sont à 97 % naturels et issus de l’agriculture biologique, labellisés Cosmébio et certifiés Ecocert. Tous sont garantis sans sulfate, sans paraben, sans silicone et non testés sur les animaux. « Ce qui n’est pas si fréquent. Beaucoup de marques dites bio utilisent des produits synthétiques », note Julie Garcia. La marque résulte d’un travail de longue haleine puisqu’il a fallu près de deux ans pour trouver en Suisse, le laboratoire permettant d’assurer la formulation et la fabrication des produits tous élaborés avec des chimistes. Chaque étape fait l’objet d’un suivi rigoureux, aussi bien dans l’étiquetage, la déclinaison graphique du packaging que des plaquettes de présentation. La jeune structure a aussi bénéficié de l’accompagnement et du soutien du PACI, Plate-Forme Initiative du pays d’Aubage pour développer son projet et sa démarche de communication. Positionnée sur un marché plutôt haut de gamme compter 25 euros pour un shampoing, Marlie bio a développé un circuit de distribution dans les salons de coiffure professionnels, les concepts store féminins ainsi que dans les boutiques tendance soit une trentaine de points de vente. Elle vient également de mettre en ligne un site marchand et envisage de développer l’export dans toute la France et en Europe. Fort de ce démarrage prometteur, Marlie Bio compte bien s’imposer sur le marché porteur et tendance du bio. « Même s’il s’adresse encore à une clientèle de convaincus. Il faut souvent un peu plus de temps de pose pour chaque produit mais le résultat est imparable ».

FB

Photo Marlie Bio, une gamme de produits capillaires créée par deux aubagnaises.

 

 

Créée en novembre dernier par deux entrepreneuses aubagnaises, la gamme de soins capillaires Marlie Bio se développe sur le marché français et européen avec un positionnement haut de gamme.

Julie Garcia et Marion Reynier en connaissent un rayon sur la question capillaire. Coiffeuses à Aubagne depuis plus de 20 ans, elles ont choisi il y presque un an de lancer Marlie bio, une gamme de produits capillaires qui rassemble une dizaine de produits naturels à base de plantes, d’huiles essentielles et d’huiles végétales dont une lotion anti-poux. Objectif ? Répondre à une demande exponentielle de la clientèle pour ce type de produits, offrir une gamme qualitative et respecter davantage l’environnement. La dizaine de produits qui composent la gamme -masques, sérums, bains lavant, shampoings - sont à 97 % naturels et issus de l’agriculture biologique, labellisés Cosmébio et certifiés Ecocert. Tous sont garantis sans sulfate, sans paraben, sans silicone et non testés sur les animaux. « Ce qui n’est pas si fréquent. Beaucoup de marques dites bio utilisent des produits synthétiques », note Julie Garcia. La marque résulte d’un travail de longue haleine puisqu’il a fallu près de deux ans pour trouver en Suisse, le laboratoire permettant d’assurer la formulation et la fabrication des produits tous élaborés avec des chimistes. Chaque étape fait l’objet d’un suivi rigoureux, aussi bien dans l’étiquetage, la déclinaison graphique du packaging que des plaquettes de présentation. La jeune structure a aussi bénéficié de l’accompagnement et du soutien du PACI, Plate-Forme Initiative du pays d’Aubage pour développer son projet et sa démarche de communication. Positionnée sur un marché plutôt haut de gamme compter 25 euros pour un shampoing, Marlie bio a développé un circuit de distribution dans les salons de coiffure professionnels, les concepts store féminins ainsi que dans les boutiques tendance soit une trentaine de points de vente. Elle vient également de mettre en ligne un site marchand et envisage de développer l’export dans toute la France et en Europe. Fort de ce démarrage prometteur, Marlie Bio compte bien s’imposer sur le marché porteur et tendance du bio. « Même s’il s’adresse encore à une clientèle de convaincus. Il faut souvent un peu plus de temps de pose pour chaque produit mais le résultat est imparable ».

FB

Photo Marlie Bio, une gamme de produits capillaires créée par deux aubagnaises.

fberthet


Rédigé par fberthet, le Jeudi 5 Juillet 2018 | Lu 0 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020


Businews N° 194 Juin 2020


Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter