Menu

La propreté, un secteur qui forme jusqu’au Bac +5


           



80 jeunes et adultes ayant suivi en 2019 un cursus de formation aux métiers de la propreté dans le Sud-Est se sont vus décerner un diplôme le 14 novembre dernier au Cloître à Marseille. Bac Pro, BTS, CAP ou certificat de qualification professionnelle, tous les niveaux ont été mis à l’honneur par la branche professionnelle. Pour la rentrée 2019/2020, une session Bac+5 a été ouverte.

Coup de projecteur sur 80 personnes dont l’achèvement du cursus de formation aux métiers de la propreté a été salué le 14 novembre dernier à Marseille par les acteurs de la branche professionnelle. Si pour nombre d’entre eux, ce diplôme fièrement brandi était le tout premier de leur carrière, pour d’autres, il s’agissait du deuxième voire même du troisième. Des jeunes et adultes en route vers un Bac+5.  A la rentrée 2019, le catalogue de formation aux métiers de la propreté s’est enrichi avec l’ouverture d’une session Bac +5 pour former les agents de maîtrise et futurs cadres dirigeants.

Déconsidérée dans les familles, la propreté se révèle être un secteur où l’on peut faire carrière. « Ce sont des métiers où l’ascenseur social fonctionne grâce à la montée en compétences », souligne Fabrice Fournier, président de la Fédération des Entreprises de Propreté du Sud-Est qui organisait cette soirée aux côtés du CFA Propreté INHNI, l’INHNI Formation & Conseil, le Fare Propreté, l’OPCA T&S délégation Propreté.

Chaque année, près de 181 apprentis sont inscrits dans un parcours de formation au CFA Sud-Est et plusieurs centaines se forment via l’un des huit certificats de qualification professionnelle proposés (laveur de vitre, agent de maîtrise, petit entretien de copropriétés…). « En 2019, nous avons augmenté de 30% le nombre d’élèves en apprentissage », complète Fabrice Fournier.    

Cette année, une prépa apprentissage a accueilli 30 élèves pour cette première promotion. Un nouveau cursus destiné à se rapprocher de la réalité du terrain, notamment d’un public éloigné de l’emploi dans les quartiers prioritaires.

Cette prépa apprentissage propose un accompagnement renforcé et un parcours sécurisé. Le secteur de la propreté fédère en région Sud 1845 entreprises employant 43 000 salariés. 83% de ces salariés sont embauchés en CDI.

N.B.C

Photo : Plus de 80 jeunes et adultes ont reçu leur diplôme ou certificat de qualification professionnelle (CQP) de la branche professionnelle de la propreté le 14 novembre au Cloître.

 

 

nbdc


Rédigé par nbdc, le Vendredi 29 Novembre 2019 | Lu 3 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020


Businews N° 194 Juin 2020


Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter