Menu

La région Sud bien placée à VivaTechnology


           



Autour de 3 thèmes, la Green Tech, la Blue Tech et l'Intelligence Artificielle, 42 startups de la Région Sud sont parties en rang serré présenter leurs innovations lors de VivaTechnology.

Aix-Marseille French Tech et la région Sud ont présenté pendant 3 jours leurs solutions innovantes sur un Lab d’Open Innovation de 400 m2, le plus grand stand de VivaTechnology. La manifestation où sont présents 125 pays, 9000 investisseurs et quelque 100 000 personnes met l'accent sur la Tech for Good et l'entrepreneuriat féminin. Plus de 42 startups ont fait partie du voyage autour de trois axes, la Green Tech, la Blue Tech et l'Intelligence Artificielle. Parmi les pépites en lice, des jeunes startups en forte croissance et d’autres déjà reconnues. On y comptera Biopooltech dont l’ambition est de devenir le premier concepteur et distributeur de piscines bio grâce à des systèmes de filtration bio alliant le confort de la baignade et la performance environnementale, Telaqua spécialisée dans la gestion de l’eau à distance avec une solution de détection de fuites d’eau et une solution d’irrigation connectée. Positionnée, elle aussi, sur la gestion de la ressource, Smartembed développe une solution de douche connectée intelligente permettant de contrôler l’accès et réduire la consommation d’eau et d’énergie des douches collectives. Ce sont aussi, Protecto, primée lors du CES de Las Vegas avec son nouveau dispositif, Protectonnect qui protège et isole contre le gel des compteurs d’eau jusqu’à -24°C avec un système intégré de détection de fuites en temps réel, Beelife, créateur de la ruche « CoCoon » qui traite le parasite Varroa avec la chaleur ainsi qu’Enogia en charge de systèmes permettant de convertir de la chaleur en électricité, grâce à une technologie innovante et brevetée de micro-turbine à Cycle Organique de Rankine. Altergasoil en expansion à l’international entre les Etats-Unis, le Benelux, l’Espagne et l’Allemagne, et tend à devenir la référence mondiale avec sa solution de mesure et de contrôle des réservoirs de carburant en France via une technologie innovante et brevetée qui équipe 6000 réservoirs fait partie des entreprises distinguées. Autres secteurs, Connected Garden développe une technologie proposant une aide personnalisée aux jardiniers amateurs pour laquelle, elle a été récompensée en janvier d’un award au CES. Ombrea dont la créatrice a été sacrée « Chef d’entreprise prometteuse » de l’année par les trophées Femmes de l’Economie en juin 2018, initie un outil de régulation climatique clé en mains, adapté aux cultures sensibles aux aléas météorologiques. Enfin, forte de son projet "Fourmilière Lumineuse" labellisé par le ministère de l'Environnement, la start up Lumi’in propose des lampadaires multitâches adaptés aussi bien aux sites isolés qu'aux smart cities.

Une visite en tandem

Renaud Muselier, président de la Région Sud, s’est déplacé toute la journée de jeudi sur le Salon afin de visiter en personne bon nombre de ces jeunes pousses. En tandem avec Christian Estrosi, Maire de Nice et président la métropole Nice Côte d’Azur, ils ont affiché leur objectif commun de « franchir un cap fondamental vers les nouvelles technologies » et, pour y parvenir, mutualiser leur force. Une vision partagée dans le but de toujours gagner davantage en compétitivité et en attractivité sur ce territoire qui regroupe trois métropoles et 5 millions d’habitants. « Nous affichons plus 20% de création d’entreprises que le reste de la France » souligne le président Renaud Muselier, « nous voulons une Région connectée d’ici 2021. Nous voulons fédérer les puissances régionales, traiter avec les différentes French Tech et pôles économiques ». Avant de poursuivre avec cette ambition devenue concrète, « Nous ne sommes plus un simple tiroir-caisse mais un partenaire fédérateur. En mutualisant nos compétences, nous faisons de notre territoire un espace expérimental, notamment pour les objets interconnectés, qui permet le développement des filières que nous accompagnons ensuite à l’international ». Une approche complète appréciée par les start-up présentes à Vivatech, comme l’a souligné le patron de Qwant, Eric Léandri, à l’occasion de la signature d’une convention avec la Région Sud pour le déploiement de son moteur de recherche dans les lycées, et  qui n’a pas manqué de rappeler l’importance d’une bonne entente des politiques pour favoriser la réussite et le rayonnement d’une entreprise.

Fabienne Berthet et Orianne Olive
Photo Franck Pennant

oolive


Rédigé par oolive, le Lundi 20 Mai 2019 | Lu 0 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020


Businews N° 194 Juin 2020


Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter