Menu

La rue de la République sort de l’ombre


           



En 10 ans, 100 000 mètres carrés ont été réhabilités rue de la République par Atémi Méditerranée, filiale du groupe Freo. A la clé, des logements, des bureaux ainsi que des commerces, des résidences dédiées aux seniors et aux étudiants et un nouvel hôtel.

En 2008, Atemi devient Asset manager du propriétaire du parc immobilier racheté auprès du fonds d’investissement Lone Star, un patrimoine immobilier de près de 100 000 m2 situé rue de la République à Marseille. Il est constitué principalement de commerces en pied d’immeuble et de logements, répartis sur 13 îlots et 65 adresses. Devenue filiale en 2015 du groupe Freo basé à Londres, ATEMI Méditerranée a orchestré pour le compte des investisseurs, une importante opération de restructuration de ce portefeuille immobilier, Le montant de travaux étalés sur une période de 10 ans s’élève à 90 millions d’euros. Les actifs entre les étages supérieurs à vocation de logements et les autres, les rez-de-chaussée, entresols et sous-sols à vocation de commerce ont été scindés entre deux sociétés, l’une Résidences de la République dédiée à la partie logement, l’autre Commerces de la République consacrée aux commerces. En matière de logement la stratégie a consisté à céder des logements loués à des foncières spécialisés et à proposer aux particuliers des logements à la découpe entièrement repensés. Enfin, différents types de produits tels que bureaux, résidences étudiantes résidences seniors et hôtels complètent l’offre. Le NH hôtel a, ainsi, après une signature de bail en 2014 ouvert ses portes fin 2017. « 3 ans et demi ont été nécessaires pour développer les 8000 m2 du site » évoque Cédric Giraud d’Atemi Méditerranée. 460 unités résidentielles sont à ce jour livrées ou en cours de livraison avec des prix de vente qui varient en fonction de l’étage entre 3500 et 4500 euros le mètre carré. 45 % des acquéreurs sont marseillais et ce chiffre est grimpé à 60 % les deux dernières années avec une répartition équitable entre achat pour une résidence principale et investissement locatif. Les rez de chaussée et sous-sols ont été, eux, destinés aux commerces qui sont nombre de 160 au lieu des 200 initiaux. On y compte outre Monoprix, l’enseigne de décoration Selection, Twist Avenue ou Massilia Car « Ce laps de temps a permis d’aboutir à une offre immobilière diversifiée et rénover l’ensemble du quartier » relève Olivier Dubois, président de Freo

Fabienne Berthet

photo: Le groupe Freo et sa filiale Atémi Méditerranée présente le projet de restructuration de 13 ilots de la rue de la République à Marseille.

 

 

 

 

fberthet


Rédigé par fberthet, le Vendredi 20 Avril 2018 | Lu 0 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020


Businews N° 194 Juin 2020


Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter