Menu

Le French Fab Tour emmène l’industrie à la plage


           



Le French Fab Tour, destiné à la promotion de l’industrie, s’est arrêté sur le Vieux-Port à Marseille le 28 mai. L’opération va connaître une nouvelle ampleur cet été dans les stations balnéaires.

Puisque les jeunes ne vont pas à l’industrie, l’industrie part à la rencontre de la jeunesse pour faire tomber les idées reçues, lutter contre la méconnaissance des métiers et valoriser la diversité des opportunités ouvertes dans tous les secteurs. Et il y a du chemin à accomplir, pas seulement auprès des élèves et étudiants. « J’ai été surpris de l’ignorance de certains enseignants sur la réalité des usines aujourd’hui. Il est indispensable de les confronter au plus tôt à notre monde, dès leur formation, si l’on veut donner envie à des collégiens ou des lycéens de s’orienter demain vers nos métiers » confiait un dirigeant à la sortie du déjeuner organisé entre industriels et étudiants lors du French Fab Tour, le 28 mai à Marseille, sur le Vieux-Port. Nombre d’entreprises ont pris part à l’initiative, à l’image de ST, L’Oréal, Airbus, Schneider Electric, Dassault Systèmes, Orange ou Pernod Ricard. « Nous sommes convaincus que si on met en marche toute la famille des entrepreneurs, on peut réussir à faire bouger ce pays, à recréer de l’emploi, à attirer des grappes de sous-traitants autour des industriels dans chaque territoire, confiait Nicolas Dufourcq, directeur général de Bpifrance. Nous allons donc organiser une tournée hors normes cet été sur les littoraux français, là où les Français seront, afin de continuer à leur porter le message que l’industrie, c’est topissime ! ».

Parler d’industrie en musique

Ce « French Fab Tour » comptera 18 dates et sera combiné à des concerts gratuits mis sur pied avec Live Nation et ses artistes (Christophe Willem, LEJ, BB Brunes, Anne Sila…) pour tenter de sensibiliser un demi-million de personnes supplémentaires. Ce dernier en profitera pour valoriser son « Campus M » et son mastère spécialisé en management de la filière musicale. « L’industrie musicale a aussi besoin de talents et la nécessité de transmettre auprès des jeunes si elle veut préparer son avenir » indique Angelo Gopee, directeur général de Live Nation France, en saluant l’idée de Patrice Bégay, directeur de la communication de Bpifrance. Convié à évoquer sa vision de la revitalisation industrielle de la région, Renaud Muselier s’est réjoui de la décision de l’Etat de cibler sept « territoires d’industrie » en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Un choix qui conforte les actions mises en place autour des « Opérations d’Intérêt Régional » sur les filières d’excellence, Rising Sud sur l’international, « Une COP d’avance » sur la transition énergétique ou encore l’expansion de l’apprentissage. « L’industrie aujourd’hui est propre, performante, elle paie mieux que les autres secteurs… C’est une nécessité de la développer dans un équilibre harmonieux sur notre territoire » a insisté le président du conseil régional.

Jean-Christophe Barla

photo JC Barla

Patrice Bégay et Nicolas Dufourcq (Bpifrance), Angelo Gopee (Live Nation France) et Renaud Muselier (Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur).

jcbarla


Rédigé par jcbarla, le Mercredi 29 Mai 2019 | Lu 0 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020


Businews N° 194 Juin 2020


Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter