Menu

"Le République"… Gastronomique et solidaire à la fois


           

Ce restaurant, qui ouvre ses portes à Marseille dans les locaux de l’ex-Café Parisien rénové en profondeur, accueillera une double clientèle. D’une part, des personnes fragilisées et précaires pour le tarif de 1€, d’autre part des clients traditionnels au tarif habituel, ces derniers pouvant rajouter à leurs additions des repas, boissons, plats, cafés…


Photo© Nicolas Prosperini
Photo© Nicolas Prosperini
C’est une première en France ! Le 1er février, l’association La Petite Lili qui réunit de nombreux chefs et des personnalités engagées lance un restaurant pas comme les autres :  "Le République", appelé familièrement "Le Rép", situé au beau milieu de la rue du même nom. Concocté lors du premier confinement de mars 2020 par le chef étoilé Sébastien Richard, à l’époque président de l’association Gourméditerranée, ce projet à connotation clairement solidaire a une vraie logique. "Préparant alors des repas pour les soignants et les démunis, nous cherchions un lieu pour créer un restaurant solidaire. L’ex-Café Parisien, véritable institution marseillaise idéalement placée, correspondait bien aux critères. Le bailleur, Primonial, nous a consenti des conditions privilégiées contre un cahier des charges rigoureux. On a monté une association avec un comité de pilotage bénévole (Sylvain Martin, Emmanuel Perrodin, Richard Lepage)", explique Sébastien Richard, son président.
Aujourd’hui, ce projet que certains pensaient « inimaginable » a pris forme. Avec 22 employés dont 15 en insertion, avec 40 chefs de France et d’ailleurs qui viendront régulièrement préparer des menus et animer le lieu (jusqu’à 200 places assises), avec 250 bénévoles adhérents de l’association, "Le République" ouvre ses portes.  D’abord à midi (60 couverts), 7 jours sur 7 jusqu’au 1er mars, puis midi et soir. "Nous sommes en lien avec plusieurs associations-partenaires qui nous enverront leurs bénéficiaires des aides alimentaires. 50% des places du restaurant leur sont dédiées", insiste-t-il. Inscrit dans le Plan France Relance, ayant levé plusieurs milliers d’euros via un financement participatif, bénéficiant de subventions de collectivités (notamment la Ville de Marseille, le Conseil départemental, la Direccte) mais aussi de mécénat de compétences d’entreprises privées, l’opération a nécessité 600 000 € de travaux. Résultat, cette belle rénovation réalisée sur 700 m2 (il reste encore 500 m2 destinés aux associations, espaces de bureaux, atelier de transformation des invendus, à aménager au fur et à mesure) devrait ravir les amateurs de cuisine fraiche et goûteuse aux saveurs méditerranéennes… 
 


Rédigé par Marie-Odile Helme, le Mercredi 26 Janvier 2022 | Lu 1077 fois






>>> Dans la même rubrique >>>
< >

En direct




À la une ce mois-ci

Businews N°205 - Janvier Février 2022




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter