Menu

Le commerce recrute sur le savoir-être


           



Cabinet de recrutement spécialisé dans le commerce et la distribution, CCLD basé à Lyon compte 7 agences en France dont une à Aix-en-Provence. L’entreprise décrypte la nouvelle donne en matière de recrutement commercial.

« 1200 personnes ont été recrutées l’année dernière dans le secteur du commerce et de la distribution. Mais en se tablant sur les besoins des entreprises nous aurions pu doubler ce chiffre » explique Cyril Capel, fondateur de CCLD. Ce cabinet de recrutement spécialisé dans les fonctions commerciales et de la distribution basé à Lyon est aussi implanté à Aix-en-Provence depuis 2012.  Car les métiers du commerce s’avèrent, plus que d’autres, en tension. Sur les 60 000 postes de commerciaux proposés à l’échelle de l’hexagone tous les ans, un tiers reste non pourvu. En cause ? La mutation du secteur confronté à la montée en puissance de l’e-commerce, des grandes enseignes. « Ces métiers peuvent aussi être considérés comme difficiles avec des amplitudes horaires larges qui incluent souvent le week-end. Le recrutement s’est complexifié. Longtemps les profils recherchés devaient être dotés de trois grandes compétences que sont le commerce, le management et la gestion. Aujourd’hui il faut une vraie appétence pour l’entreprise, une culture de la marque » développe Cyril Capel. C’est tout le concept de la « glocalisation », une vision globale et une offre large mais adaptée au quartier. Un vendeur d’une boutique de prêt-à-porter, par exemple, doit représenter l’enseigne sur le terrain, faire passer la passion pour le produit, s’investir dans un magasin, un quartier, auprès d’une clientèle et, en prime, être compétent et actif sur les réseaux sociaux. « Il faut apporter un conseil supplémentaire, une plus value par rapport à internet. La plupart des postes recrutent à 2000 euros par mois c’est dire si l’équation est difficile à résoudre ». Pour CCLD, le recrutement s’avère ainsi un vrai travail de fourmi pour dénicher les bons profils. « Les compétences se mesurent à travers des situations vécues. Le savoir-être se révèle dans ces métiers plus important que le CV.  « C’est particulièrement vrai dans les Bouches-du-Rhône où la perception de l’attitude est primordiale, la bonne tenue, le respect du client… Le côté éthique prime pour les recruteurs, à l’inverse de Paris ou ce serait plutôt l’engagement » relève Cyril Capel dont l’entreprise de 60 personnes a enregistré un CA de 5,4 millions d’euros en 2016 sur l’activité recrutement.

Fabienne Berthet

Photo : Cyril Capel, co-fondateur de CCLD.

 

fberthet


Rédigé par fberthet, le Vendredi 3 Mars 2017 | Lu 0 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020


Businews N° 194 Juin 2020


Facebook

Derniers tweets

Les plus lus

Inscription à la newsletter