Menu

Le fonds French Tech Seed met 400 M€ à la disposition des start up technologiques


           



La SATT Sud-Est ouvre le programme French Tech Seed Provence Corse aux start up de la région pour compléter leur tour de table.

Vous êtes une start up travaillant sur une innovation de rupture (bref, une Deep Tech), vous existez depuis moins de trois ans et vous avez réalisé une levée de fonds voici moins de trois mois ou vous vous préparez à en réaliser une dans les trois mois ? Alors n'hésitez pas, déposez un dossier à la SATT Sud-Est, vous êtes éligibles au nouveau fonds French Tech Seed Provence corse

Développé par le Programme d'investissement d'avenir et opéré par BpiFrance, ce fonds dispose d'une enveloppe de 400 M€. Sa première phase va permettre à la banque publique d'investir 300 M€ (avec des montants compris entre 50 et 250 K€) dans ces entreprises sous forme d'obligations convertibles à 7% sur une durée de cinq ans. Dans une seconde phase, 100 M€(tickets de 250 K€ à 1 M€ pourront ) alimenter les fonds propres des start up.

Attention cependant, comme le souligne Anastasia Hovanessian, directrice du département marketing et communication et responsable projets start up à la SATT Sud-Est, "ce dispositif permet de faire levier sur l'investissement privé sur lequel abondera la Bpi." Les montants ne seront versés que dans la limite des deux tiers ou la moitié (selon les phases une et deux) du tour de table.

Dans la région marseillaise et en Corse, le fonds est porté par la SATT Sud-Est, lauréate d'un appel à manifestation d'intérêt, associée à une trentaine de partenaires dont les incubateurs Belle de Mai, Impulse et Inizià.

Un comité opérationnel par mois - le premier se déroulera le 17 avril 2019 - sélectionnera les dossiers. Passé ce filtre, ils se trouveront devant un comité d'engagement (15 mai 2019 pour le premier) puis, en cas de succès, ils partiront chez BpiFrance pour une validation, d'abord au niveau régional, puis au niveau national.

Avec ce fonds, l'Etat français compte notamment soutenir l'émergence de start up technologiques en post-maturation et structurer les écosystèmes d'innovation.

Frédéric Dubessy

Photo (copyright F.Dubessy) : Anastasia Hovanessian incite les Deep Tech à déposer des dossiers.

fdubessy


Rédigé par fdubessy, le Mercredi 3 Avril 2019 | Lu 0 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020


Businews N° 194 Juin 2020


Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter