Menu

Le nord de Marseille futur temple des grossistes en textile


           



Le 1er février 2018, le Marseille International Fashion Center (MIF68), situé dans le 15e arrondissement, ouvrira ses portes aux grossistes de prêt à porter, bijoux, bazar et accessoires de mode historiquement concentrés rue Tapis Vert, dans le quartier Belsunce. Les acheteurs pourraient également venir d’Afrique du Nord, d’Italie et d’Espagne pour s’approvisionner en textile sur cette zone de 27 ha appelé à grossir.

Quel est donc cet empilement de conteneurs multicolores visibles depuis l’autoroute A 55 sur la zone de Saint-André ? N’allez pas croire qu’il s’agisse d’un énième parc à conteneurs. En réalité, les 604 boîtes 40 pieds high cube multicolores ont été transformées en locaux commerciaux à Jinzhou en Chine.

« Le conteneur symbolise le négoce, le port. Il s’agit du premier projet commercial au monde avec une architecture en conteneurs. Nous avons aménagé 7000 m2 d’espace commercial », explique Xavier Giocanti à la tête de Résiliance, société de promotion immobilière qui possède 27 ha face à la mer en contrebas du centre commercial Grand Littoral.

Baptisé Marseille International Fashion Center (MIF68), le site accueillera des grossistes de Marseille, Paris et des acheteurs venus d’Espagne, du Prato en Toscane mais également des pays du Maghreb.

Au total, la première phase du projet comprend la création d’une centaine de magasins, dont 80% seraient déjà commercialisés. Des boutiques aménagées dans des travées baptisées avenue de Pékin, avenue de Shanghai ! A terme, le promoteur annonce 200 magasins sur 35 000 m2 !

« La rue Tapis vert en centre ville est difficile d’accès, le MIF permet de rationnaliser l’offre de textile chinois et d’attirer les acheteurs étrangers. Les algériens pourront venir par avion, faire leurs achats, découvrir les nouveautés dans les showrooms puis expédier les conteneurs directement sur Alger depuis Marseille », complète Gurvan Lemée, associé au sein de Résiliance. Si certains grossistes de la rue Tapis vert ont déjà pris des locaux sur le MIF68 ils refusent de brader leurs locaux en centre ville.

Le petit Aubervilliers

« A Paris, les grossistes sont présents à la fois dans le quartier du Sentier et à Aubervilliers. Marseille fera de même avec le MIF68 et conservera la rue Tapis Vert », explique Charly, grossiste en accessoires qui vient d’acquérir un local au nord de la ville. Selon les promoteurs, les prix pratiqués à Marseille (2 280€ HT/mois pour 170 m2) seraient inférieurs de 30% aux loyers d’Aubervilliers. De quoi attirer également la deuxième génération de grossistes chinois parisiens.

Les promoteurs aspirent également à convaincre les poids lourds du e-commerce (Alibaba, NetEase) chinois d’établir à Marseille une base d’expédition des produits français. Sur les 27 ha, le programme prévoit dans une nouvelle phase l’aménagement de bureaux, toujours dans des conteneurs et la création d’un espace voué à l’événementiel. L’idée du grand retour du cinéma sur la zone de Grand Littoral est également dans les cartons.  

La société Shop in Box, maître d’ouvrage du site, est le fruit de l’association de Résiliance, Foncière Patrimonia, RDC Immobilier, la Cepac et Abaque Architecture. Ce centre de gros, sera exploité par MIF 68 SAS, gérée par Dengguo Chen, président de l’association des commerçants chinois de Marseille.

Nathalie BUREAU DU COLOMBIER

Photo : Gurvan Lemée et Xavier Giocanti aux côtés des grossistes chinois qui gèreront MIF 68. ©N.B.C

nbdc


Rédigé par nbdc, le Vendredi 27 Octobre 2017 | Lu 0 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter