Menu

Le plus grand centre de dialyse de France a ouvert à Marseille


           



Créé par Diaverum, un centre de dialyse « nouvelle génération » s’étend sur 4 000 m2 face à l’hôpital Saint-Joseph dont il est le partenaire.

Ouvert il y a deux mois par le groupe Diaverum, leader des soins néphrologiques en Europe (présence dans 20 pays, 300 centres, 29 000 patients), ce nouvel établissement remplace le centre de dialyse de la clinique privée Résidence du Parc mis en place en 1974. Explications de Leïla Erdmann, directrice régionale de Diaverum. « En 2015, nous avons signé un partenariat médical fort dans le domaine de la néphrologie avec l’hôpital Saint-Joseph auquel nous sommes reliés par un tunnel souterrain, sous le boulevard de Louvain. Ce centre de dialyse nouvelle génération propose aux patients, traités trois fois par semaine pendant quatre heures, un fonctionnement personnalisé à taille humaine afin d’améliorer leur quotidien souvent très lourd ».

Concrètement, le centre offre 20 « boxes » individuels répartis sur quatre petites unités de soins (contrairement aux traditionnels open-spaces), l’arrivée échelonnée des patients à un horaire précis pour une meilleure prise en charge ainsi qu’un environnement « cosy » avec des salons d’attente plus proches des codes de l’hôtellerie (télévision, wi-fi, livres, magazines) que de ceux de l’hôpital. «  Nous traitons ici 350 patients (moyenne d’âge : 72 ans) atteints d’insuffisance rénale, une maladie sourde et silencieuse puisqu’en France 30% des dialysés le sont grande urgence. Il faut être adossé à un hôpital performant et bien équipé en réanimation, plateau cardio, etc. en cas d’éventuelles complications », précise le docteur Jean-Louis Poignet, chef du service néphrologie à « Saint-Jo », mais aussi médecin du centre (120 salariés, plus huit médecins libéraux). Et d’insister sur l’importance de la prévention qui passe notamment par une prise de sang annuelle, et sur les possibilités, suivant l’état du patient, de greffes du rein.

Alors qu’en PACA Diaverum accueille 17% des 4 000 patients dialysés de la région (dont 1400 dans les Bouches-du-Rhône), la structure marseillaise construite sur un terrain appartenant à l’hôpital a nécessité un investissement de 12 M€ de la Fondation Saint-Joseph et de 1,5 M€ de Diaverum pour ses aménagements et équipements.

Marie-Odile Helme

Photo bâtiment©Voinot

mohelme


Rédigé par mohelme, le Jeudi 21 Septembre 2017 | Lu 0 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >


Actu éco



Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020

Businews N° 194 Juin 2020


Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter