Menu

Le territoire Aix-Marseille donne rendez-vous aux start-up africaines


           



Emerging Valley a permis de faire rencontrer start-up africaine du digital et leurs homologues provençales.

Une vingtaine de start-up africaine du monde digital invitée à la Villa Valmer à Marseille puis à The Camp à Aix-en-Provence, c'était la magie d'Emerging Valley. Cette première conférence initiée par StartupBRICS et MCO Congrès début décembre visait à connecter l'innovation locale avec l'Afrique et ses marchés émergents.

A la manœuvre, Samir Abdelkrim, fondateur de StartupBRICS, pour qui il faut « construire un pont entre les start-up africaines et le territoire d'Aix-Marseille. Il faut déclencher le réflexe Marseille chez celles qui cherchent à s'internationaliser."

Les atouts sont nombreux pour les persuader comme le souligne Jean Roatta, adjoint au maire de Marseille en charge de la coopération euroméditerranéenne : « Ici, nous partageons avec les Africains une langue commune, le goût de l'innovation et l'esprit d'entreprise. Il faut placer l'humain au coeur de notre système, relever le défi de l'emploi pour nos jeunes."

Loin des clichés sur ce continent et en droite ligne avec la théorie d'axe Europe-Méditerranée-Afrique dont Marseille veut devenir le hub, les jeunes chefs d'entreprises africains ont bluffé les décideurs et les acteurs économiques du territoire Aix-Marseille. « Notre génération a envie de passer de l'aide aux partenariats économiques », insiste Fatoumata Ba, PDG de Jumia. Sa société est valorisée à 1 mrds€ et présentée comme l'Amazon africain. Elle développe le e-commerce sur son continent depuis la Côte d'Ivoire et le Nigeria où les volumes de ses expéditions ont déjà dépassé celles des géants Ups et Fedex.

A son image, Omar Cissé a fait de son entreprise In Touch, spécialisée dans les paiements par téléphone mobile, la start-up francophone ayant réalisé la plus importante levée de fonds du continent (entre 8 et 10 M€). Total est même entré dans son capital après avoir certifié sa solution. « Dans les technologies, il n'existe pas de frontières. Nous prévoyons un déploiement dans dix pays dans les douze mois et nous serons présents dans trente-six d'ici trois ans. Je nous vois arriver en Europe d'ici cinq ans."

Frédéric Dubessy

photos: Fatoumata Ba, PDG de Jumia, développe le e-commerce en Afrique

fdubessy


Rédigé par fdubessy, le Mercredi 6 Décembre 2017 | Lu 0 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020


Businews N° 194 Juin 2020


Facebook

Derniers tweets

Les plus lus

Inscription à la newsletter