Menu

Les Bouches-du-Rhône remettent le couvert pour sauver leurs restos


           


Martine Vassal met les bouchées doubles pour aider les restaurateurs (photo :F.Dubessy)
Martine Vassal met les bouchées doubles pour aider les restaurateurs (photo :F.Dubessy)
"Tous les restaurateurs que je rencontre me disent qu'ils veulent retravailler normalement et ne plus avoir d'aides." Martine Vassal, présidente du département des Bouches-du-Rhône et de la Métropole Aix-Marseille-Provence a lancé, au cours d'une visioconférence vendredi 19 février 2021, l'opération "Sauve ton Resto - 2e service". Le dispositif initié en décembre 2020 porte sur trois axes : la valorisation de la vente à emporter, les "menus de fête à domicile" et "La grande tournée des chefs". Il va donc être pérennisé jusqu'à la réouverture des établissements.

D'abord, le site myprovence.fr de Provence Tourisme recense toutes les initiatives de ventes à emporter, d'installations de Food Truck ou de lieux de distribution éphémères proposés par les restaurateurs du département. Un jeu concours a permis à 700 gagnants de bénéficier de bons-repas d'une valeur de 30€.

Ensuite, lors des fêtes de fin d'année, le site a incité le public à passer commandes aux chefs des Bouches-du-Rhône.

Enfin, le bus de "La grande tournée des chefs" a stationné dans six communes (Aix-en-Provence, Allauch, Arles, La Ciotat, Marseille et Salon-de-Provence) avec à son bord soixante-dix chefs. En décembre 2020 et janvier 2021, trente dates ont été proposées avec 5 430 repas à emporter vendus.

Test sur l'ouverture des terrasses

Aujourd'hui, les partenaires veulent aller encore plus loin. Dès le mois de mars, un Food Truck estampillé "Sauve ton Resto" partira en tournée dans les villes et villages du département. "Ils se déplaceront à la demande des communes", précise Martine Vassal. Un appel à candidature est donc lancé. Danielle Milon réclame "une "union sacrée autour des restaurateurs." Maire de Cassis, mais aussi présidente de Provence Tourisme, elle entend poursuivre l'élan de solidarité engagé pour les professionnels de la restauration. "Ils ont obtenu toutes les exonérations possibles et ceci a été renouvelé en 2021", précise Martine Vassal.

Quant aux professionnels, s'ils se félicitent de ces initiatives et des aides, ils réclament haut et fort le retour à une situation normale. "Les trésoreries des établissements ne sont pas élastiques. Nous voulons retrouver nos clients, nos salariés et rouvrir nos restaurants !" lance ainsi Bernard Marty, président de l'UMIH 13 (Union des métiers et des industries de l'hôtellerie). Il se plaint du flou régnant sur l'agenda : "aujourd'hui, nous n'entendons que des rumeurs, mais aucune information ne nous parvient sur une date de réouverture. Nous ne sommes qu'une partie de l'iceberg ; dernière nous se trouvent tout un tas de fournisseurs."

En attendant d'obtenir satisfaction, il demande, au moins, la réouverture des terrasses. Un protocole sanitaire pour le permettre, qui doit encore être validé par le ministère de la Santé, a été fixé dans le cadre de Provence Safe. il rassemble, depuis octobre 2020, Provence Tourisme, l'IHU Méditerranée, le Bataillon des Marins-Pompiers de Marseille et les pompiers du SDIS 13. Quatre restaurants tests, choisis par l'UMIH,  démontreront l'efficacité du protocole contre la propagation de la Covid-19.


Rédigé par Frédéric Dubessy, le Vendredi 19 Février 2021 | Lu 200 fois






>>> Dans la même rubrique >>>
< >

Lundi 15 Février 2021 - 14:47 Canopea innove avec son site en ligne






Businews Mag

Businews N°199 - Janvier 2021




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter