Menu

Les CCI de Marseille-Provence et de Tunis veulent renforcer leurs liens économiques


           



Le 1er Forum franco-tunisien a permis de redynamiser les échanges commerciaux entre Marseille et la Tunisie.

Mounir Mouakhar n’est pas venu seul à Marseille. Le président de la CCI de Tunis se trouvait accompagné d’une délégation composée d’une soixantaine d’entreprises avec dans ses bagages également l’agence de promotion FIPA Tunisia et Tunisia-Trading. Jean-Luc Chauvin, son homologue à la CCI Marseille-Provence (CCIMP), avait lui convié au Palais de la Bourse, outre des entreprises provençales, le réseau Africalink, Provence Promotion, la Métropole Aix-Marseille-Provence et la ville de Marseille.

Fort de ses troupes, les deux hommes pouvaient lancer le 1er Forum franco-tunisien qui se tenait à Marseille jeudi 5 juillet 2018.

Présent également, Abdelaziz Rasaa, ambassadeur de Tunisie en France, soulignait qu’« investir en Tunisie est moins coûteux que de ne rien faire. Avoir une région de prospérité au Sud de la Méditerranée permettrait de maîtriser les flux et aux jeunes de toute la région Euromed de bénéficier de plus de stabilité pour leur futur. »

Les présidents des CCI ont voulu clairement axer cette rencontre – point économique suivi de rendez-vous B to B – sur l’accroissement des courants d’affaires entre la métropole marseillo-aixoise et la Tunisie. « Je formule le vœu que vos carnets de commandes et perspectives commerciales se trouvent confortés. La demande est forte, le potentiel aussi, et les marchés existent », exhorte Jean-Luc Chauvin. Mounir Mouakhar appelle lui à « la redynamisation de relations bilatérales datant de 1230 » et à « des actions fortes pour renforcer la coopération entre nos deux CCI. » Le président de la CCIMP parle d’ailleurs de « liens historiques entre la France et la Tunisie, et indéfectibles entre Marseille et la Tunisie » mais insiste également sur l’importance des relations économiques : « Nous sommes amis mais ça ne suffit pas. Il nous faut des actes, des contrats. »

La Tunisie est le huitième client d’Aix-Marseille Provence et son seizième fournisseur. Pour Yves Delafon, président du réseau Africalink, « Nous avons un passé partagé et un avenir commun. La Tunisie n'est pas le marché du siècle car c'est un petit pays. Mais, elle est l'une des portes de l'Europe sur l'Afrique. Être chez vous est un bonne chose pour aller en Algérie, en Libye et bien entendu en Afrique subsaharienne. Il faut voir la Tunisie comme une plate-forme de service. » Selon lui, « jouer la carte de la Tunisie, c’est aussi ouvrir les marchés de l’Afrique. »

Frédéric Dubessy

Photo (copyright F.Dubessy): Mounir Mouakhar veut redynamiser les échanges commerciaux entre la Tunisie et la Provence.

fdubessy


Rédigé par fdubessy, le Vendredi 20 Juillet 2018 | Lu 0 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020


Businews N° 194 Juin 2020


Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter