Menu

Les Distilleries et Domaines de Provence se renforcent


           



Lancement de deux nouvelles références, poursuite des investissements, doublement de la surface de leur boutique, les Distilleries et Domaines de Provence maintiennent à Forcalquier une activité florissante depuis plus de 100 ans.

La Distillerie de Lure devenue Distillerie de Haute-Provence puis Distilleries et Domaines de Provence ne cesse d'innover depuis... 1898 et sa création à Forcalquier. Alain Robert, son pdg - qui l'a reprise en 1990 avec Jacques Bardouin (fils de l'ancien propriétaire Henri Bardouin) après son rachat par le groupe Pernod Ricard -, vient de présenter à Marseille un nouveau marc de Provence sous le nom Cordelier. Un digestif qui bénéficie d'une nouvelle recette afin de pouvoir troquer son AOR (appellation d'origine réglementée) pour un label IG (indication géographique). «Beaucoup de personnes ignorent ce qu'est le marc car les Français ont délaissé le digestif mais pas la clientèle touristique. Nous allons donc sensibiliser sur ce marc de Provence avec un objectif de ventes surtout régional auprès des détaillants qui constituent 85% de notre clientèle», indique le Pdg.

2017 aura été une année forte en terme d'investissements avec l'arrivée d'un nouvel alambic pour remplacer l'ancien datant d'un siècle et la robotisation d'une partie de la chaîne d'embouteillage. « La nouvelle distillerie va nous permettre de multiplier la production, de développer notre exportation et de lancer de nouveaux produits », commente Alain Robert. Cet investissement d'1 M€ avait été précédé en 2016 par une extension des locaux de production de 800 m² et la modernisation du système de stockage. En 2018, une nouvelle boutique verra le jour sur 200 m² contre 100 aujourd'hui.

En ordre de marche, les Distilleries et Domaines de Provence (7,9 M€ de chiffre d'affaires en 2016 et 36 salariés) se préparent également à lancer au printemps 2018 son Vermouth en France. « Il n'est pour l'instant distribué qu'à l'étranger, principalement en Allemagne et dans les pays du Golfe », précise le Pdg.

Le pastis haut de gamme Henri Bardouin demeure la valeur sûre de l'entreprise avec des prévisions de vente de 550 000 cols en 2017 et déjà une augmentation de 19% de septembre 2016 à septembre 2017.

Mais la diversification sur des marchés de niche permet aux Distilleries et Domaines de Provence de commercialiser annuellement 1,2 million de bouteilles dont 55% vendues à l'étranger.

Frédéric Dubessy

 

Photo (copyright F.Dubessy)

Alain Robert continue d'investir dans l'outil de production et la boutique.

fdubessy


Rédigé par fdubessy, le Jeudi 19 Octobre 2017 | Lu 1 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020


Businews N° 194 Juin 2020


Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter