Menu

"Les Métropolitains n'arrivent plus à se loger sur Marseille"


           


La pénurie de logements se fait ressentir à Marseille (photo: F.Dubessy)
La pénurie de logements se fait ressentir à Marseille (photo: F.Dubessy)
Difficulté d'obtenir de nouveaux permis de construire, taux bancaires en hausse pour les emprunts, surcoût des matériaux de construction, prix du foncier en progression constante... Rien ne va plus chez les acteurs de l'immobilier du département des Bouches-du-Rhône. Et ils entendent bien le faire savoir alors que se profilent les élections législatives.

Réunis, jeudi 5 mai 2022, sous la bannière de l'Observatoire immobilier de Provence (OIP), ces professionnels ne cachaient pas leur morosité en présentant la conjoncture immobilière de l'année 2021. "Nous constatons une raréfaction de l'offre sur tous les types d'immobilier, l'ancien comme le neuf. Les Métropolitains n'arrivent plus à se loger à Marseille", soulignait ainsi Cyril Cartagena, président sortant de l'OIP. Son successeur, Arnaud Bastide tenait le même discours alarmant, sinon alarmiste, sous sa casquette de président de la Fédération des Promoteurs immobiliers de Provence (FPI Provence): "Nous avons de la difficulté à regénérer du stock. Nous devrions disposer de douze à quatorze mois devant nous pour équilibrer l'offre et la demande, mais nous sommes aujourd'hui à six mois !" En cause la pénurie de logements (moins de 3 500 disponibles à la vente sur le département), qui va ne faire qu'aggraver la situation, et donc favoriser une hausse des prix, en progression depuis 2019 avec un prix moyen désormais de 5 100 € le m² (5 200 pour Marseille).

Les réservations ont chuté de 12% (-22% sur Marseille-Provence, mais +51% sur le Pays de Martigues) par rapport à 2019 avec 6 058 logements.

2 910€ le m² pour un appartement dans l'ancien

5 447 logements se sont vendus dans le département des Bouches-du-Rhône soit un recul de 27% par rapport à 2019. Un si bas volume n'avait pas été constaté depuis 2009.

Représentante des notaires, Carole Bataillard pointe l'augmentation des prix d'achat: +5,4% pour l'ancien, +1,8% pour le neuf et +7,2% pour les maisons anciennes. "Les financements de prêts se font encore, mais nous commençons à voir des refus, notamment pour les primo-accédants sans apport", constate-t-elle.

Le prix médian d'une maison ancienne dans le département des Bouches-du-Rhône s'est situé à 350 700€ en 2021 pour 102 m² habitables et un terrain de 490 m². Pour un appartement dans l'ancien, il est de 2 910 € le m² (2 780 à Marseille et 3370 dans le bassin d'Aix-en-Provence).

  Marseille Aix-en-Provence
Prix moyen du loyer 12,55€ le m² 16,49€ le m²
1 pièce 14,99€ le m² 20,50€ le m²
2 pièces 13,99€ le m² 16,23€ le m²
3 pièces et plus 11,25€ le m² 13,37€ le m²

Prix moyen des loyers du marché pour les baux signés en 2021 (chiffres: OIP)


Rédigé par Frédéric Dubessy, le Jeudi 5 Mai 2022 | Lu 541 fois






>>> Dans la même rubrique >>>
< >





À la une ce mois-ci

Businews N°205 - Janvier Février 2022




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter