Menu

Les Variétés font peau neuve


           



Véritable institution le cinéma les Variétés a connu plusieurs vies. Créé en 1856, l’établissement, de prime abord casino musical, théâtre puis music-Hall s’est ensuite dédié au cinéma dans les années 40. Orienté plus spécifiquement art et essai depuis 1999, il vient d’être réhabilité sous la houlette de Jean Mizrahi, son propriétaire depuis 2016. Un passionné de cinéma décidé à sortir l’établissement du rouge.

« Il fallait engager une rénovation, Les Variétés étaient dans un état catastrophique », assure Jean Mizrahi, repreneur du cinéma après sa mise en redressement judiciaire en 2016 et également propriétaire du César qui compte 3 salles, place Castellane à Marseille. Une opération de longue haleine qui a porté sur 11 mois au lieu des 6 espérés en raison de la vétusté du site mais donne un nouveau lustre à l’établissement situé sur La Canebière. « Je me suis fait une mission de sauver ce lieu consacré au cinéma d’art et d’essai depuis 1999, c’est d’autant plus important à Marseille, où le ratio de salle de cinéma est assez faible ». Au programme, deux salles supplémentaires et 600 -au lieu de 640 avant les travaux-, choisis pour leur confort. « Une salle de cinéma est globalement remplie à 17 % d’où l’intérêt de miser sur l’accueil », explique Jean Mizrahi. Les changements opérés par le cabinet d’architecture Lalo spécialisé dans la réhabilitation de cinéma, sont visibles : entrée plus spacieuse, escalier métallique pour desservir les 7 salles, espace café avec mobiliers chinés, mise aux normes pour l’accès des personnes handicapées, technologie de projection de haute qualité. Dans un premier temps, il a fallu retrouver la confiance des distributeurs de films pour étoffer la programmation, la seconde étape porte sur une nouvelle offre permettant de gagner un public plus large. « Avec la concurrence des plates formes telles que Netflix ou Amazon, le modèle économique du cinéma est en mutation. C’est désormais une expérience que recherche le spectateur ». D’où la volonté d’ouvrir à terme, un restaurant attenant. Après ce premier chantier de 2,5 millions d’euros HT soutenu en partie par le Centre National de la Cinématographie et la Région Sud, Jean Mizrahi compte bien s’atteler au cas du César. Pour l’heure, il vise l’équilibre des comptes d’ici quelques mois. Un entrepreneur et cinéphile ! 

FB

Photo : Jean Mizrahi, propriétaire des cinémas Les Variétés et le César à Marseille.

 

 

fberthet


Rédigé par fberthet, le Mercredi 16 Octobre 2019 | Lu 3 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020


Businews N° 194 Juin 2020


Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter