Menu

Les chantiers navals de la Ciotat à l’heure espagnole


           



Au cœur de l’été, les grandes manœuvres capitalistiques se poursuivent dans la réparation navale de haute plaisance du littoral français. Les chantiers catalans Marina Barcelona (MB92) ont annoncé ce 17 juillet l’acquisition de 51% des parts de Blohm+Voss La Ciotat, quelques mois seulement après avoir repris 75% de Compositeworks. Le groupe basé à Barcelone met ainsi la main sur la grande forme de 200 mètres et se retrouve à la tête d’un grand pôle français de réparation navale et refit.

« L’acquisition de Blohm+Voss La Ciotat permet à MB92 de fusionner avec Compositeworks, tous les employés étant intégrés dans la nouvelle structure », précise MB92 qui annonce la suppression de la marque Blohm+Voss La Ciotat d’ici septembre prochain. « Au travers de cet accord, MB92 démontre son engagement envers La Ciotat pour de futurs projets de développement avec en particulier la future plate-forme de 4 000 tonnes », ajoute MB92 qui espère être sélectionné par La Ciotat Shipyards (Semidep) pour son exploitation. La plate-forme de réparation navale pour méga-yachts de 4000 tonnes et l’ascenseur seront construits par Monaco Marine à Marseille. La livraison est annoncée pour 2021.

 

N.B.C

nbdc


Rédigé par nbdc, le Mercredi 18 Juillet 2018 | Lu 0 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter