Menu

Les entrepreneurs marseillais se mobilisent pour l’environnement


           



Près de 300 chefs d’entreprises ont répondu présent le 7 novembre dernier à Marseille pour le lancement du mouvement Entrepreneurs pour la Planète initié par Christophe Caille. Le cofondateur de Cap Vert Énergie entend impliquer les entreprises du territoire métropolitain dans les actions environnementales. Une plate-forme digitale a été lancée mettant en relation des entrepreneurs et des porteurs de projets environnementaux.  

« Les chefs d’entreprises ont envie d’agir pour l’environnement mais ne savent pas comment.  Entrepreneurs pour la Planète est une plate-forme web qui propose de mettre en relation des entrepreneurs et des porteurs de projets environnementaux. C’est une démarche bénévole. Il peut s’agir d’une collaboration informelle du chef d’entreprise ou d’une démarche structurée impliquant tous les collaborateurs », explique Christophe Caille. Pour le fondateur de Cap Vert Énergie, le soutien des patrons d’entreprises passe par le mécénat de compétences pour aider  les porteurs de projets à se structurer.  Le mécénat s’adapte alors au temps disponible et à l’implication souhaitée par les deux protagonistes.

L’association soutenue financièrement  par la métropole Aix-Marseille-Provence recense déjà une trentaine de projets, une petite dizaine d’entrepreneurs au démarrage et des ambassadeurs. « Il m’a fallu une demi seconde pour m’impliquer. Nous voyons beaucoup d’initiatives qui restent à l’état de projet. Ce qui manque au monde associatif c’est de la méthode, de la rigueur et surtout de la pérennité », souligne Emmanuelle Champaud, fondatrice de Totem Mobi, ambassadrice aux côtés de l’architecte Corinne Vezzoni, du chef Lionel Lévy ou encore Jean-François Suhas président du Club de la croisière.

Des partenariats ont été noué avec les réseaux d’entreprises UPE13, Club Marseille-Métropole, les pépinières et l’Université Aix-Marseille, le Conservatoire du Littoral, les Aires marines protégées. « Nous avons déposé un projet de site vitrine en agroécologie. Sur 100 ha nous développons un nouveau modèle d’agriculture », explique Jean-Jacques Barvais, directeur administratif et financier de la Tour de Valat. Lucile de Malet, directrice des bureaux d’Aix Marseille chez Cushman & Wakefield, a accepté de leur donner du temps et de son expertise pour les épauler dans leur stratégie commerciale.  

« Il faut mobiliser les chefs d’entreprises pour qu’ils puissent donner de leur temps », insiste le président du Club Marseille-Métropole Pierre-Edouard Berger. Entrepreneurs pour la Planète dont le champ d’action se concentre pour l’heure au département des Bouches-du-Rhône espère élargir son concept à tout le territoire voire au-delà  espérant bénéficier d’un coup de projecteur  lors du congrès mondial de la nature UICN qui se tiendra à Marseille en juin 2020.

N.B.C

De G. à dte : Jean-Jacques Barvais, directeur administratif et financier de la Tour de Valat, Hortense Bataille, directrice générale d’Entrepreneurs pour la Planète, Christophe Caille, président d’Entrepreneurs pour la Planète et Emmanuelle Champaud, fondatrice de Totem Mobi. ©NBC

oolive


Rédigé par oolive, le Mercredi 13 Novembre 2019 | Lu 3 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020


Businews N° 194 Juin 2020


Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter