Menu

Les entreprises se laissent séduire par la Biennale des Arts du Cirque


           



Pour sa troisième édition, la Biennale internationale des  Arts du Cirque attire de plus en plus les entreprises désireuses d’accueillir leurs invités dans son joli « Magic Mirror ».

112 000 spectateurs en 2017 pour sa deuxième édition… La Biennale Internationale des Arts du Cirque, créée à l’occasion de Marseille-Provence 2013, occupe désormais la 5ème place des festivals en France, toutes disciplines confondues. «  Pour cette nouvelle édition (11 janvier-10 février), nous présentons 65 spectacles avec 30 créations (272 représentations) dans 41 villes de la région. Nous comptons 45 partenaires culturels, 62 lieux de représentation et… 400 artistes venus du monde entier », ont précisé Raquel Rache de Andrade et Guy Carrara, co-directeurs de la BIAC (et d’Archaos, pôle national cirque).

Avec, lors du week-end d’ouverture, pas moins de 16 000 personnes venues succomber aux charmes de la magie nouvelle de Raphaël Navarro à la Friche Belle de Mai, l’édition 2019 démarre sous les meilleurs auspices. Parmi les propositions du Village Chapiteaux sur la plage du Prado,  -au total 9 spectacles pour 42 représentations-,  depuis le NoFit State Circus et son merveilleux « Lexicon » jusqu’au Groupe Zède avec « Três », impressionnante performance autour d’un mat, en passant par le cirque Aïtal avec son couple d’incroyables acrobates (« Pour le meilleur et pour le pire »), et bien d’autres,  le grand public devrait donc se « régaler ».

Quant aux entreprises, conscientes de ce succès qui se renforce au fil des années, elles se montrent désormais très intéressées par l’affaire ! Non seulement le pool de partenaires s’est étoffé avec l’arrivée de Klépierre (Grand Littoral) aux côtés du groupe Accor, des Tunnels Prado, de la RTM, de l’Office de Tourisme et des Congrès de Marseille et, bien sûr, de la Fondation BNP Paribas, mécène fondateur… Mais, de plus, une dizaine d’entreprises a déjà jeté son dévolu sur le « Magic Mirror » qui lui est dédié pour y organiser réceptions et autres événements. Dont une société nationale ayant privatisé l’endroit afin d’y accueillir son séminaire de… 500 collaborateurs. Une bonne idée pour joindre l’utile à l’agréable !

Marie-Odile Helme

Photo : Lexicon©IneptGravity

mohelme


Rédigé par mohelme, le Vendredi 18 Janvier 2019 | Lu 0 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020


Businews N° 194 Juin 2020


Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter