Menu

Les objets connectés en vedette de la deuxième édition du Smartport challenge


           



Pour la deuxième édition du concours d’innovation Smartport challenge, les capteurs et le développement durable sont au cœur des huit défis lancés par des grands groupes ou professionnels portuaires aux start-up. Des défis dévoilés le 6 février sur le salon Euromaritime.

Nouvelle preuve que la digitalisation de l’économie est en marche, la deuxième édition du Smartport Challenge a largement mis l’accent sur l’IoT. Ainsi, Naval Group a invité les start-up à plancher sur l’amélioration de la traçabilité de l’ensemble des équipements d’un navire lors d’une escale. Traxens, spécialiste du suivi des conteneurs,  souhaiterait ajouter de nouvelles fonctionnalités aux boîtes réfrigérées permettant de délivrer des informations lors des ouvertures.  CMA CGM, à la tête d’une flotte de 400 000 conteneurs réfrigérés, a  également lancé un défi aux jeunes pousses : « Nous cherchons une start-up capable de trouver une solution pour alimenter les conteneurs à quai au moyen d’une énergie renouvelable », explique François Bottin, directeur digital chez CMA CGM.

Avec 900 caméras installées sur les quais, le port de Marseille entend optimiser les flux routiers et réduire l’impact environnemental. « Nous cherchons des Pme spécialisées dans le traitement des images et l’analyse des flux afin de produire des recommandations », précise Frédéric Dagnet, directeur de la prospective au GPMM.

Pour sa première participation, la station de pilotage de Marseille-Fos invite également les start-up à travailler sur l’amélioration de la qualité de l’air en intervenant sur les approches des navires en combinant vitesse, météo, postes à quai.  « Nous cherchons une aide à la décision pour des manœuvres eco responsables », précise le président du syndicat des pilotes, Jean-Philippe Salducci.

Les défis des groupes Interxion, EDF-Dalkia et les Terrasses du Port portent sur la transition énergétique et la valorisation des initiatives durables. Les start-up ont jusqu’au 22 mars prochain pour déposer leur candidature qui sera ensuite examinée par un jury. Les lauréats qui seront connus en avril prochain bénéficieront de 15 000 € pour mettre au point leur solution. Ils seront par ailleurs accompagnés d’experts de thecamp, associé à ce concours d’innovation porté par la CCI d’Aix Marseille, le port de Marseille-Fos et Aix-Marseille-Université.

N.B.C

Lancement le 6 février dernier de la deuxième édition du Smartport Challenge, huit défis sont lancés aux start-up. ©NBC

nbdc


Rédigé par nbdc, le Mercredi 12 Février 2020 | Lu 4 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter