Menu

Les portuaires entrent à leur tour dans l’action


           



Ce 13 décembre dès 6 heures, les accès aux ports de Marseille-Fos étaient fermés, bloqués par la CGT dockers et agents portuaire. Plus aucun camion ne pouvant entrer sur les deux bassins du GPMM. Ce blocage (qui s’inscrit dans le cadre du mouvement national lancé par la Fédération Nationale des Ports et Docks CGT) a trouvé échos auprès des Gilets jaunes venus en renfort pour allumer des feux devant les portes d’accès du GPMM. « Nous avons lancé un appel national de blocage de 24 heures dans tous les ports français. Nous dénonçons la volonté d’Edouard Philippe de régionaliser les Grands ports Maritimes, la fusion des ports de l’axe Seine, la transformation des ports en gestionnaires capitalistes, la remise en cause de nos acquis sociaux », a déclaré ce matin Tony Hautbois, secrétaire général CGT de la FNPD.   

Lors du dernier Comité interministériel de la Mer qui s’est tenu mi-novembre à Dunkerque, le premier ministre Edouard Philippe a annoncé la décision du gouvernement de fusionner les trois ports de l’axe Seine, déjà unis dans le GIE Haropa, au sein d’un établissement public unique en 2021 et la création mi-2019 d’un GIE regroupant les ports de la façade méditerranéenne (Marseille, Sète, Toulon, Port-la-Nouvelle, Nice et Port-Vendres).

N.B.C

nbdc


Rédigé par nbdc, le Jeudi 13 Décembre 2018 | Lu 0 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020


Businews N° 194 Juin 2020


Facebook

Derniers tweets

Les plus lus

Inscription à la newsletter