Menu

Les touristes au rendez-vous dans les Bouches-du-Rhône


           



Malgré des épisodes caniculaires et un mois de mai moins propice aux longs week-ends que celui de l‘an dernier,  le département tire bien son épingle du jeu. 2/3 des professionnels du tourisme interrogés s’estiment satisfaits pour ce premier bilan de la saison estivale.

77% des professionnels qui se déclarent satisfaits, un taux d’occupation des hôtels de 79% en juin (+ 6 points) et de 75% en juillet,  et ce mois-là, plus d’un million de passagers  pour l’aéroport Marseille-Provence… Les clignotants sont au vert ! D’autant que l’on sait que la période de mai à septembre concentre 70% des nuitées touristiques dans les Bouches-du-Rhône.

Dans le détail, l’hôtellerie départementale a accueilli plus d’1,2 million de touristes de mai à juillet (soit 2,1 millions de nuitées) avec un retour de la clientèle française (+6% de nuitées). «  Elle provient essentiellement d’Ile-de-France, d’Auvergne, de Rhône-Alpes. Les touristes étrangers, viennent des USA, d’Allemagne, du Royaume Uni, d’Italie et de Belgique-Luxembourg », précise Danielle Million, présidente de Provence Tourisme, vice-présidente de la métropole Aix-Marseille Provence déléguée au tourisme et maire de Cassis. Sans oublier la nouvelle clientèle russe et ukrainienne qui profite de la récente ouverture de la ligne directe Marseille-Moscou.

Evoquant de semblables performances en août,  Dominique  Vlasto,  adjointe au maire de Marseille, chargée du tourisme, souligne que «  si on arrive à ces résultats,  c’est grâce au travail accompli tous ensemble, institutionnels et secteur privé, grâce aussi à de nouveaux produits ».

Si les lieux incontournables  du territoire séduisent toujours autant, tout comme les festivals (76 500 spectateurs pour le festival international de piano de la Roque d’Anthéron), MPG 2019 (Marseille Provence Gastronomie a proposé plus de 650 événements dont la Nuit Etoilée qui a attiré 324 000 personnes sur le Vieux-Port, le week-end du 28 au 30 juin (malgré l’annulation du feu d’artifice pour cause d’alerte rouge canicule). Commentaires de Martine Vassal, présidente du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône et présidente de la Métropole : «  MPG 2019, ce sont 96 communes qui ont joué le jeu de la gastronomie dans un esprit de mise en valeur, de partage, de convivialité, de qualité des produits. Ce n’est pas une fin en soi mais le début d’une belle aventure ». 

Alors que ce festival gourmand se poursuit jusqu’au 14 décembre,  à partir de novembre, MPG 2019 se déroulera autour du « Temps de la générosité ».

Marie-Odile Helme

Photo©Pure  Moment

La Grande Halle organisée sur le Vieux-Port  par MPG 2019, le 28 juin dernier.

mohelme


Rédigé par mohelme, le Mercredi 25 Septembre 2019 | Lu 2 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020


Businews N° 194 Juin 2020


Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter