Menu

Les voyagistes internationaux en force aux Rendez-Vous en France


           



Pour sa 14e édition, le salon professionnel Rendez-Vous en France s’est tenu à Marseille les 19 et 20 mars. Cet événement, dédié à la commercialisation de l’offre touristique française, a réuni 924 tour-opérateurs pour ces deux journées de workshop avec 25 700 rendez-vous b to b. Venu inaugurer le salon, le ministre en charge du Tourisme, n’a pas caché son inquiétude quant à l’impact du mouvement des gilets jaunes.

Près d’un millier de prescripteurs internationaux du tourisme, venus des quatre coins du monde, ont convergé à Marseille durant deux jours lors de Rendez-vous en France, salon international de l’offre touristique française organisé par Atout France.

Responsables de sites touristiques, de complexes hôteliers, prestataires de services,  au total 788 exposants se sont réunis sur 10 000 m2 au Parc Chanot. Un coup de projecteur pour le territoire provençal qui, au même moment, signait le coup d’envoi de Marseille Provence Gastronomie 2019. « La Provence sera à l’honneur dans 150 pays dans le cadre de l’opération Goût de France », a souligné Danièle Milon, présidente de Provence Tourisme.

« La gastronomie est une affaire d’Etat. Il s’agit d’une opération d’ampleur mondiale », a précisé Jean-Baptiste Lemoyne. Le secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des affaires étrangères s’est félicité de la bonne santé de l’industrie touristique qui a généré 57 mds € de devises, dont « 3 mds € de recettes supplémentaires » en 2018. Cependant, pour l’année en cours, il n’a pas caché pas son inquiétude au regard du contexte national et international.

« L’Organisation mondiale du tourisme a révisé ses prévisions de croissance. De 7 % en 2018 nous allons chuter à 4% cette année. Les images des manifestations des gilets jaunes ayant dégénéré en caillaissage et en pillage ont fait le tour du monde. C’est un choc pour l’économie du tourisme », a déploré le ministre.  

De nouvelles initiatives  en faveur de l’emploi et de la formation dans le secteur du tourisme seront annoncées en mai prochain. « C’est un paradoxe, nous avons un taux de chômage de 9% et 50 000 emplois non pourvus dans le secteur. Par ailleurs les professionnels constatent un important turn over dans ce secteur », a précisé Monsieur Lemoyne.

 

Nathalie BUREAU DU COLOMBIER

 

PHOTO : Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des Affaires Etrangères. ©NBC

nbdc


Rédigé par nbdc, le Jeudi 21 Mars 2019 | Lu 0 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >


Actu éco



Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020


Businews N° 194 Juin 2020


Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter