Menu

Levée d’amorçage de 2,3 M€ pour Volta Medical


           



Cette jeune « medtech » marseillaise qui a mis au point le premier logiciel d’intelligence artificielle permettant de guider les cardiologues au bloc opératoire pendant les interventions vient de lever 2,3 M€ afin de poursuivre son développement.

C’est à la suite des premiers tests effectués sur des patients de l’hôpital Saint-Joseph (Marseille) et de l’arrivée à la direction des opérations de Volta Medical de Denis Hansjacob, figure emblématique de l’industrie « medtech » au plan international, que la start up a réalisé récemment une importante levée de fonds d’amorçage.

Dans le détail, sur les 2,3 M€ réunis, 2 M€ ont été apportés par  le groupe Pasteur Mutualité, acteur mutualiste d’assurances d’envergure (plus de 138 000 adhérents) dont les valeurs reposent sur l’entraide, le respect et l’équité.

Ces fonds vont permettre à la « medtech » créée en 2016 à Marseille par trois médecins et un ingénieur*, experts reconnus au plan mondial en rythmologie interventionnelle et analyse des signaux intracardiaques, de poursuivre son développement. C’est-à-dire de lancer une étude clinique européenne multicentrique pour démontrer les performances de son logiciel d’intelligence artificielle  permettant de  guider les chirurgiens au bloc opératoire, d’étoffer son équipe de R&D, et de préparer la commercialisation d’AIFib (c’est le nom du logiciel intelligent).

Commentaires des co-fondateurs de Volta Médical : « La fibrillation auriculaire (contractions du cœur de manière à la fois anarchique, rapide et irrégulière) est une maladie sévère qui diminue l’espérance de vie et augmente le risque, la récidive d’AVC ainsi que la mortalité post-AVC. Notre vision est d’apporter une solution à un enjeu majeur de santé publique et nous remercions le groupe Pasteur Mutualité pour leur confiance en notre approche innovante ».

A noter qu’une étude clinique est en cours à « Saint-Jo » pour tester la faisabilité  au bloc du logiciel. Les résultats des premières données obtenues sur plus de 30 patients sont très prometteurs, l’expertise des médecins étant égalée voire dépassée par AIFib. Résultats de cette étude ? A partir du printemps 2019.

 

*Julien Seitz, Clément Bars, Jérôme Kalifa et Théophile Mohr-Durdez

 

Marie-Odile Helme

Photo : l’équipe de Volta Medical

© Volta Medical

mohelme


Rédigé par mohelme, le Vendredi 26 Octobre 2018 | Lu 0 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020


Businews N° 194 Juin 2020


Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter